"Je pense que c'était une grande chance que Roger Federer a gâchée"



by   |  LECTURES 1937

"Je pense que c'était une grande chance que Roger Federer a gâchée"

Le 28 décembre, Roger Federer a annoncé son forfait de l'Open d'Australie, le premier tournoi de Chelem de la saison 2021 dont la date de début a été reportée à février.

Les raisons de son renoncement semblent être attribuées au temps de récupération qu’il lui faut encore après ses deux opérations du genou, un temos qui a été plus long que prévu, mais la réalité des faits pourrait aussi être différente.

Selon Andre Sa, un ancien joueur de tennis brésilien qui a désormais pour rôle de gérer les relations publiques entre les joueurs et le Grand Chelem australien, les raisons sont dues à l'éloignement de sa famille.

«Roger avait deux alternatives : venir en Australie avec toute sa famille et y passer la période de quarantaine de 14 jours, ou venir seul. », a aexpliqué André Sa. Dans le premier cas, Mirka et les enfants n'auraient pas pu quitter leur chambre, contrairement à lui, qui aurait pu s'entraîner selon le protocole.

Dans le second cas, il aurait dû passer plus d'un mois loin de sa famille. «Mec, j'ai 39 ans, quatre enfants et 20 titres du Grand Chelem. Je ne suis plus dans cette période où je peux abandonner ma famille pendant cinq semaines », m'a expliqué Roger, précisant ainsi que la priorité en ce moment pour lui est celle de l'affection."

Le biographe et journaliste sportif de Roger Federer, Simon Graf, est récemment apparu sur le podcast «Tennis with an Accent», où il a couvert plusieurs aspects importants de la carrière du maestro suisse.

Simon Graf en a profité pour évoquer la défaite déchirante de Roger Federer en cinq sets contre son rival Rafael Nadal lors de la finale de l'Open d'Australie 2009, à la suite de laquelle Federer a fondu en larmes.

Graf sur la défaite de Roger Federer à l'Open d'Australie 2009

"Roger Federer était tout simplement très bouleversé", a déclaré Simon Graf. "Je pense que c'était une grosse chance qu'il avait gâchée.

Je pense qu'il aurait dû gagner ce match. Rafael Nadal avait eu un match vraiment difficile en demi-finale, Roger Federer aurait dû être plus frais (que lui). Et il ne l’était manifestement pas dans le cinquième set.

C'était dommage qu'il ait fondu en larmes, car il a en quelque sorte détruit ce moment pour Rafa ce qui a mené a pas mal de critiques. Ouais, c'est juste comme ça qu'il est", a ajouté l'Allemand.

"C'est un gars émotif. Je ne pense pas qu'il soit un grand perdant, il déteste perdre. Il a dû apprendre à perdre après avoir été détrôné et avoir commencé à perdre plus souvent.

" Ljubicic, qui entraîne actuellement Roger Federer, 20 fois champion du Grand Chelem, a déclaré que l'absence d’enfants ramasseurs de balles en Australie lui avait fait comprendre et apprécier le rôle crucial qu'ils jouaient pour maintenir le bon déroulement d'un match de tennis.

Partageant ses réflexions sur Twitter, Ljubicic, qui dirige également une société de gestion sportive, a écrit : «C'est tellement triste de voir des matchs de qualification AO21 se jouer sans ballkids».