''Roger Federer allait faire en sorte que ce soit fini d'ici '', déclare Andy Roddick



by   |  LECTURES 4502

''Roger Federer allait faire en sorte que ce soit fini d'ici '', déclare Andy Roddick

Comme on craignait de revoir Roger Federer sur le terrain, il faudra attendre encore un peu. En effet, le champion Suisse a décidé de ne pas participer au prochain Open d'Australie n'ayant pas encore complètement terminé son entraînement physique et athlétique après les deux opérations à son genou droit l'année dernière.

L'agent de Federer Tony Godsick a confirmé la nouvelle. Voici ce qu'il a déclaré dans une note à l'Associated Press: "Roger a décidé de ne pas jouer pour l'Open d'Australie de 2021.

Au cours des deux derniers mois, il a fait de grands progrès avec son genou et sa forme physique. Cependant, après avoir consulté son équipe, il a décidé qu'il était préférable pour lui à long terme de revenir au tennis compétitif après l'Open d'Australie.

"La décision de retarder son retour a été dictée par les conseils des entraîneurs Severin Luthi et Ivan Ljubicicic ainsi que par son préparateur physique Pierre Paganini. Cependant, le retour de Federer ne semble pas si loin d’après Godsick: "Je commencerai les discussions la semaine prochaine pour les tournois commençant à la fin du mois de février, puis je commencerai à établir un calendrier pour le reste de l'année."

Federer n'a pas disputé de match officiel depuis janvier dernier à l'Open d'Australie de 2020, où il a perdu contre Novak Djokovic en demi-finale. Au cours des jours suivants, Federer a joué un match d’exhibition à Cape Town en Afrique du Sud avec Rafael Nadal devant une foule record de plus de 50 000 personnes avant d'annoncer son opération.

S'exprimant sur Tennis Channel, l'ancien numéro 1 mondial, Andy Roddick a estimé que Roger Federer ne voudrait peut-être pas risquer de jouer sur terre battue cette année compte tenu des exigences physiques de la surface.

Roger Federer et l'Open d'Australie

Roger Federer n'a pas joué depuis l'Open d'Australie de l'année dernière "Si ce n'est pas l'Australie, quand est-ce qu’il jouera?" a questionné Andy Roddick.

"Est-ce que Roger Federer va sauter à nouveau sur la terre battue ... et risquer de glisser avec son genou pendant quelques mois? Jouer en Australie ne signifie-t-il pas que nous le regardons sur gazon lors d'un tournoi qu'il pense vraiment gagner? Je ne sais pas s’il jouera à Roland Garros où il n'est peut-être pas l'un des six, sept, huit favoris sur cette surface, " a ajouté Roddick.

"Ou va-t-il attendre un peu plus longtemps et au moins jouer un match à domicile sur une surface qu'il aime." Roddick a ajouté que Roger Federer avait adopté une position plus agressive ces dernières années car il ne voulait pas s'engager dans des échanges plus longs.

"Cela a changé avant même cette dernière blessure", a déclaré le joueur de 38 ans. "Nous avons tous fait une grosse affaire sur la plus grosse raquette, il prend des coupures sur son revers.

Ce n'était pas une nécessité. Il ne voulait pas jouer autant en défense. Si l’échange n'était pas terminé dans les 2 ou 3 premières frappes, Roger Federer allait s'assurer qu'il était terminé au quatrième coup, à moins que ce ne soit une égalité ou un score à 30. Semblable à ce que nous avons vu de Pete Sampras pendant une grande partie de sa carrière. "