Andy Roddick : "Je souhaite un départ en beauté pour Roger Federer"



by   |  LECTURES 1340

Andy Roddick : "Je souhaite un départ en beauté pour Roger Federer"

Pas d'Open d'Australie pour Roger Federer. Pour la première fois de sa carrière, le champion suisse a annoncé son intention de déclarer forfait pour le tournoi de Melbourne. Le joueur de 39 ans n'est pas encore complètement remis après deux opérations du genou.

La confirmation a été donnée par les organisateurs de l'Open d'Australie eux-mêmes. Federer, 20 fois champion du Grand Chelem, dont six en Australie, est absent depuis février mais a récemment repris l'entraînement et figurait sur la liste d'inscription pour le Grand Chelem prévu le 8 février.

Sur Tennis Channel Live, l'ancien champion de l'US Open Andy Roddick a demandé le retour du numéro 5 mondial et une bonne santé comme vœux de nouvelle année pour le tennis.

Roddick souhaite un départ en beauté pour Roger Federer.

"Même si ce type a ruiné ma vie entière pendant une décennie, je veux voir Roger Federer revenir", a déclaré Andy Roddick.

"Je veux le voir en bonne santé" Son ancien adversaire, Roddick, veut qu'il profite au maximum de cette année. L'objectif principal de Federer sera Wimbledon, où il a remporté un nombre record de huit titres.

L'Américain a ajouté : "Si c'est la fin pour lui, je veux voir un véritable adieu pour Roger" Avec l'avènement de la technologie, le tennis fait sa part pour l'intégrer le plus possible dans le sport.

Mais cela se fait à un prix. Le retrait potentiel des juges de ligne de ce sport semble de plus en plus probable, à mesure que le Hawk-Eye gagne en importance. L'Open d'Australie 2021 a pris cette mesure pour faire du Hawk-eye le principal juge chargé de veiller au marquage légal.

Mais cette décision était-elle un aperçu de l'avenir ou était-elle une mesure de précaution en raison du COVID-19 ? "La technologie est tellement avancée en ce moment qu'il n'y a absolument aucune raison pour que vous gardiez des arbitres de ligne,
C'est mon opinion", a déclaré Novak Djokovic.

Mais l'utilisation du Hawk-eye supprime l'élément humain dans le tennis. Et le numéro deux mondial Rafael Nadal s'est opposé à l'idée de Djokovic de ne pas avoir de juges de ligne.

"Personnellement, je préfère les juges de ligne à ce que nous avons ici... Si vous me demandez ce que j'aimerais voir à l'avenir... Eh bien, je crois que nous avons de la place pour l'évolution en tant que sport car le tennis n'a pas beaucoup changé au cours des cinquante dernières années, par rapport aux autres sports, c'est une réalité, mais en même temps je ne crois pas que ce soit la façon d'améliorer le "spectacle" a déclaré Nadal.

Rafael Nadal a peut-être atteint un bon point ici. Le sport va évoluer avec le temps, mais la suppression des juges de ligne n'est pas la solution.