Ce jour-là: Roger Federer se retire pour la deuxième fois de sa carrière



by   |  LECTURES 956

Ce jour-là: Roger Federer se retire pour la deuxième fois de sa carrière

Après cette défaite passionnante à l'US Open de 2011 contre Novak Djokovic, Roger Federer a été le joueur à battre dans le reste de la saison, remportant 17 victoires consécutives et conquérant Bâle, Paris et les finales ATP pour terminer l'année sur une bonne note.

Roger a lancé la saison de 2012 en tant que champion en titre à Doha, semblant bien pour remporter un autre titre et prolonger sa séquence. Roger a envoyé Nikolay Davydenko sur un score de 6-2, 6-2 en 54 minutes au premier tour, perdant neuf points au service et ne faisant jamais face à un point de break.

Federer s'est avéré trop difficile à gérer pour le Russe, remportant la moitié des points de retour et contrôlant le tableau constamment avec quatre breaks qui l'ont rapidement propulsé sur la ligne d'arrivée.

Au deuxième tour, Federer a eu besoin d'un peu plus d'une heure pour renvoyer Grega Zemlja avec un score de 6-2, 6-3, repoussant les deux occasions de break données à l'adversaire et volant le service de son rival à trois reprises pour établir le choc des quarts de finale contre Andreas Seppi.

Les choses étaient différentes contre l'Italien, cependant, avec Roger l'emportant avec un score de 6-3, 5-7, 6-4 après avoir joué à un niveau beaucoup plus bas que lors des deux premiers jeux.

Les deux joueurs ont créé neuf occasions de break et Roger a émergé au sommet avec un break supplémentaire dans le set décisif. Le Suisse a ressenti la douleur dans son dos et a décidé de se retirer avant la demi-finale face à Jo-Wilfried Tsonga, qu'il a battu en finale de Paris et en finale d'ATP en novembre dernier.

Roger Federer et Jo Wilfrid Tsonga :

Roger Federer a donné sa deuxième chance à Jo-Wilfriend Tsonga à Doha en 2012. Federer n'a jamais pris sa retraite pendant le match de sa carrière, et ce n'était que la deuxième fois qu'il faisait un survol, sautant le choc des quarts de finale contre James Blake à Paris quatre ans plus tôt, également en raison d'une blessure au dos.

"J'ai joué deux matches avec la douleur et je ne pense pas que ce soit une bonne chose. C’est trop risqué maintenant; c'est la seule bonne décision à prendre. J'ai juste essayé de gérer la situation, vraiment; j’avais des spasmes au dos et parfois, vous pouvez les contenir avec des massages et des analgésiques.

Je ne veux pas me rendre fou avec plus d'analgésiques, et je dois faire ce qui est juste pour l'améliorer. Ce n'est que la deuxième fois que je me retire d'un tournoi et je ne me suis jamais retiré pendant un match.

C'est un moment triste pour moi, le tournoi et les fans, mais la santé passe avant tout. J'ai eu mal au dos dans le passé, mais c'est très bien; sinon, je jouerais. Je sens que sans jeu et avec le bon traitement, je m'en sortirai dans les prochains jours; c'est mon opinion personnelle en ce moment.

Bien sûr, j'ai un long voyage devant moi pour aller en Australie, mais j'espère que peut-être en milieu de semaine vers la semaine prochaine je devrais être à cent pour cent à nouveau, " a déclaré Roger Federer.