"La seule inconnue se situe au niveau du genou de Roger Federer"



by   |  LECTURES 1740

"La seule inconnue se situe au niveau du genou de Roger Federer"

Les supporters de Roger Federer devront patienter encore un peu avant de revoir le joueur suisse sur le court, et après une longue absence liée à des problèmes de genoux. L'ancien numéro un mondial, actuellement 5ème joueur du classement ATP ne participera pas à l'Open d'Australie en février prochain, comme annoncé par l'agent Tony Godsick.

Selon les dernières rumeurs, il existe également des raisons liées aux restrictions. Tard ce dimanche soir, la douche froide est arrivée pour les organisateurs de l'Open d'Australie : Federer annonçant par l'intermédiaire de son agent qu'il ne participait pas au tournoi.

Après 22 éditions consécutives et 6 succès, le Suisse de 39 ans a décidé de ne pas prendre le peloton sur les courts de tennis de Melbourne. Son retour après pratiquement un an d'arrêt en raison de problèmes de genoux résolus grâce à deux chirurgies, est donc reporté à plus tard, malgré le fait qu’il voulait ardemment rejoindre le Grand Chelem australien.

Mais à quoi est dû ce forfait? A sa condition physique encore précaire? En réalité, Roger Federer, fraîchement sorti d'une période d’entraînement à Dubaï, va bien.

La décision de ne pas prendre l'avion pour l'Australie est liée aux mesures Covid imposées et aux restrictions qui les accompagnent. S'adressant au site web "20min", ses anciens coéquipiers de la Coupe Davis, Marc Rosset et Yves Allegro, pensent que le joueur de 39 ans fera son retour lors d'un événement en salle au mois de mars.

Rosset commente l'avenir de Roger Federer

"A 39 ans, il a probablement besoin de plus de temps pour se rassurer", a déclaré Marc Rosset. "Roger Federer est quelqu'un qui prend beaucoup de précautions, il ne joue pas avec son corps.

En 20 ans de carrière, il a tout fait pour éviter le moindre anti-inflammatoire." Rosset a ajouté qu'il n'était pas trop préoccupé par la forme physique de Roger Federer, ou plutôt par son manque de matchs, car il pense que tout se passera bien de ce point de vue quand il reviendra finalement sur le tour.

"Doit-on craindre le manque de matchs? Je ne crois pas", s’est demandé Rosset. «N'oublions pas que nous sortons d'une année étrange, avec très peu de tournois et à laquelle s'ajouteront une mini ATP Cup et un Open d'Australie.

Au début de la saison 2021, Roger Federer ne sera donc qu’à un ou deux tournois de retard par rapport aux autres. La vraie question est donc simple : son corps lui permet-il de s'entraîner dur? A mon avis, la seule inconnue est au niveau de son genou", a ajouté Rosset. "Parce que quand il s'agit du jeu, des choix, je m'en fiche. C'est comme faire du vélo."