Roger Federer: "Vous n'avez pas beaucoup entendu parler de l'Afrique"



by   |  LECTURES 1295

Roger Federer: "Vous n'avez pas beaucoup entendu parler de l'Afrique"

Est-ce que Roger Federer participera à l'Open d'Australie? On ne sait. Les doutes ne manquent pas sur la participation du champion de tennis Suisse au premier Grand Chelem de 2021 qui, comme on le sait, se jouera à une date légèrement différente que d’habitude, à savoir du 8 au 21 février.

Les problèmes liés à la pandémie ont contraint les organisateurs à modifier les dates habituelles, en tenant compte des deux semaines de quarantaine que les joueurs devront subir, une fois arrivés en Australie, avant de pouvoir prendre le terrain.

Il y a des points d'interrogation concernent l'état de santé du Suisse, après sa double opération du genou. Sans aucun doute, le mois de retard avec lequel le tournoi Australien commencera est un facteur favorable, mais pour le Bâlois de 39 ans, la gestion d'un physique qui n'est pas celui d'un enfant doit être prise en compte.

Le fait qu'il ait décidé de s'envoler pour Dubaï pour mieux s'entraîner peut-être un signe encourageant, mais précisément les évaluations portent sur la faisabilité réelle d'un voyage exigeant.

Dans une interview accordée au magazine Suisse Schweizer Illustrierte, Roger Federer a expliqué comment sa fondation a pris en charge les besoins des enfants Africains à un moment où la pandémie les avait gravement touchés.

Roger Federer sur les enfants en Afrique :

Roger Federer explique comment la pandémie a affecté les enfants africains "J’ai le sentiment que vous n’avez pas beaucoup entendu parler de l’Afrique - à quel point c’est mauvais dans le monde occidental.

Mais bien sûr, nous avons eu nos appels au conseil. Et c'était très difficile là-bas. Les écoles ont fermé et vous ne pouvez pas simplement faire l'école à la maison comme nous le faisons, " a déclaré Roger Federer.

Il a révélé ce qui a rendu la pandémie extrêmement difficile pour ces enfants, c'est que la fermeture des écoles menaçait de les priver de repas. "Pour ces enfants, l'école est un lieu où ils peuvent non seulement apprendre mais aussi manger.

Et tout à coup, tout tombe. Avec la fondation, nous avons essayé de l'absorber au mieux et avons aidé avec des packages, des organisations spéciales et des partenaires locaux. Mais c'était un gros défi, " a déclaré le Suisse.

Il a déclaré que le Match pour l'Afrique avec Rafael Nadal à la fin de l'année en Namibie l'avait aidé à collecter 3,5 millions de francs Suisses pour la fondation, ce qui a largement contribué à soutenir cette initiative.

"Heureusement, au début de l'année, j'ai pu aller en Namibie et jouer le Match pour l'Afrique avec Rafa. C’était une expérience incroyable et nous avons pu collecter plus de 3,5 millions de francs Suisses pour la fondation, " a déclaré Roger Federer.