"Je connais Roger Federer, ce n’est pas une surprise pour moi, " déclare Steve Simon



by   |  LECTURES 1315

"Je connais Roger Federer, ce n’est pas une surprise pour moi, " déclare Steve Simon

Avec la saison 2021 toujours dans les limbes et un calendrier qui ne voit toujours pas le feu vert au 4 décembre en raison de la situation compliquée liée à l'Open d'Australie, l'une des rares certitudes du tennis contemporain est que la pandémie provoquée par la covid-19 forcera le sport à se passer de ses fans (ou du moins de la plupart) pendant longtemps.

Steve Simon, PDG de la WTA, qui, également à la lumière des différents changements dans l'association des femmes ces jours-ci, est occupé avec divers médias pour des interviews exclusives.

Roger Federer avait posté un tweet en avril suggérant que les tournois ATP et WTA devraient fusionner. Le PDG de la WTA, Steve Simon, pense qu'une fusion aidera à long terme, et il a révélé que plusieurs joueuses le veulent aussi.

Steve Simon sur la proposition de Roger Federer

"Eh bien, connaissant Roger Federer, ce n’est pas une surprise pour moi car je pense que Roger Federer regarde toujours la situation dans son ensemble, " a déclaré Steve Simon.

"Je peux partager que nous avons des athlètes qui ressentiraient la même chose. Si vous en parlez à Serena (Williams) ou Venus (Williams) ou à l'un d'entre eux, vous entendrez des commentaires similaires et notre Conseil des joueurs aimerait nous voir travailler ensemble aussi.

Il y a évidemment des défis et de nombreux problèmes commerciaux qui rendent parfois difficile de le faire passer, " a-t-il ajouté. "Mais je pense que plus nous le faisons et plus nous continuons à pousser dans cette direction, c'est clairement la bonne chose à faire.

C’est l’idée d’une fusion dont nous avons parlé maintes et maintes fois. Je pense que personne n'était prêt pour cela (tweet de Roger Federer) ou ne s'y attendait pas à l'époque.

Mais cela montre que Roger Federer pense de manière indépendante et par lui-même, ce que je pense que nous respectons tous. Et, vous savez, cela a créé une discussion. Je pense que c’est la meilleure façon de le décrire.

" Interrogé sur le PTPA, Steve Simon a répondu que la WTA n’avait pas eu d’interaction directe avec le groupe dirigé par Djokovic jusqu’à présent. "Nous n'avons pas eu beaucoup d'interactions - nous n'en avons pas eu avec la PTPA, c'est une initiative dirigée par les hommes", a déclaré Simon.

"Je sais qu'ils ont parlé à beaucoup de nos joueurs et nous n'avons certainement pas obtenu de la manière que quiconque parle à qui que ce soit. " C'est très bien. Nous venons de nous concentrer sur ce que nous faisons et nous avons travaillé très, très dur.

Je pense qu'il est vraiment ressorti en 2020 que les joueurs de notre côté pensent que nous avons une bonne communication avec eux et que leur voix est entendue. Cela ne veut pas dire qu’ils sont tous heureux, bien sûr.

Nous avons des tournois qui seront heureux et malheureux, des joueurs qui seront heureux et malheureux. Mais je pense que dans l'ensemble, ils croient que nous avons de bonnes lignes de communication avec eux et que leur voix est entendue.

S'ils décident d'adhérer à l'APTP et de le faire, nous nous en occuperons, au besoin, quand et si cela arrivera. Mais c’est sur eux. Ce sont leurs décisions à prendre », a ajouté Simon.