"Voici ce que l'on ne voit pas quand on regarde Federer à la télé"

Le jeune canadien Aliassime raconte son expérience sur le court d'entraînement aux côtés du n.1 mondial

by Niccolo Inches
SHARE
"Voici ce que l'on ne voit pas quand on regarde Federer à la télé"

Contacté par RDS Canada, le jeune talent Felix-Auger Aliassime a commenté les séances d'entraînement affrontées aux côtés du n.1 mondial Roger Federer en décembre dernier, lors de sa préparation à Dubaï.

D’après Aliassime, il y a un aspect du jeu du Maestro que l'on ne peut remarquer qu’en tapant la balle avec lui : il s’agit de la vitesse à laquelle il frappe, un élément souvent “masqué” par d'autres qualités du Suisse, notamment son calme et son élégance.

A la télé, on s’aperçoit effectivement du fait qu’il arrive plus tôt sur la balle”, a expliqué Aliassime, “Mais ce que l’on ne voit pas, c’est qu’il frappe la balle très fort.

C'est quelque chose d’unique. Nadal frappe peut-être encore plus fort, mais il n’y a que lui (Roger) qui le fait avec tant de rapidité". “Il m’a fallu du temps pour m'adapter à ce rythme au tout début, ensuite ça allait mieux”, a-t-il ajouté, “C’est impressionnant de le voir bouger de cette manière après 20 ans passés sur le circuit.

J’espère atteindre un niveau physique pareil lorsque j'aurai le même âge que lui. C’est en tout cas moins surprenant de le voir remporter des rencontres en cinq sets comme à l’Open d’Australie, il s’engage énormément”.

SHARE