Roger Federer : "Rafael Nadal me l'a donné, pas de drames à cela"



by   |  LECTURES 12690

Roger Federer : "Rafael Nadal me l'a donné, pas de drames à cela"

Ce qui se déroulera cette année sera la dernière édition de la Finale de l’ATP jouée à l'O2 Arena de Londres car, à partir de l'année prochaine, le Tournoi des Maîtres se déplacera à Turin.

Le grand absent en 2020 est sans aucun doute Roger Federer, qui est toujours aux prises avec une rééducation après la double chirurgie du genou qu'il a subie au printemps. Dans une vidéo publiée sur le site de l’ATP, le 20 fois champion du Grand Chelem a rappelé ses deux succès dans la capitale anglaise, qui datent respectivement de 2010 et 2011.

Il y a dix ans, l'ancien numéro 1 mondial battait Rafael Nadal en finale, alors qu'en 2011 il a dû transpirer plus que prévu face à un indomptable Jo-Wilfried Tsonga. Malgré son absence prolongée sur le court, le nouveau système de classement mis en place à cause du cronavirus permet au natif de Bâle de 39 ans de rester dans le Top 5.

Si tout se passe bien, le Suisse devrait faire son retour sur le court à l'Open d’Australie de 2021.

Federer se souvient de ses victoires à la Finale de l’ATP en 2010 et 2011

Roger Federer a commencé par saluer l'atmosphère de l'O2 Arena, qui, selon lui, est magique dans la façon dont elle met les joueurs sous les projecteurs.

"A l’O2, je pense que c'est magique, dans l'obscurité de la salle et cela met vraiment en valeur les joueurs", a déclaré Federer. "Tout est centré sur les joueurs vraiment.

La première victoire que j'ai remportée à Londres était en 2010 contre Rafael Nadal, en finale", a déclaré Federer. "Il a toujours été un joueur difficile à affronter vous savez, mais je pense que dans ce match, j'ai senti que je mettais bien mes points au service et que je dominais ensuite avec le coup droit"

Enfin, Federer s'est souvenu de la façon dont les deux joueurs avaient traversé une saison exténuante, ajoutant qu'il était assez excitant de terminer la saison sur une 'bonne note'

"Je servais les balles de match à 5-1 et à 40-15, je ne sais pas si la balle était dedans ou dehors, mais Rafa me l'a donné, pas de drames à cela", se souvient Federer. "Vous savez, j'étais très heureux, et nous venions tous les deux d’une longue saison difficile.

C'était bien pour nous deux d'être en finale. Bien sûr, vous voulez gagner, mais néanmoins pour nous deux le tournoi s’est terminé sur une bonne note - finales, demi-finales ou victoire – c’est toujours un plaisir"

Le 20 fois champion du Grand Chelem a raconté certains de ces souvenirs et a ensuite fait l’éloge de son bon ami Jo-Wilfried Tsonga. "Je pense que j'aurais pu servir pour le match dans le deuxième set, mais je suis devenu très nerveux et j'ai fini par le laisser revenir dans le match", a expliqué Federer.

"Au final, comme vous pouvez le voir, j'étais très très soulagé de pouvoir passer. C'était juste une excellente façon de terminer la saison en fin d'année. Et je m'entends toujours très bien avec Jo Willy et, c'était un merveilleux joueur en salle qui avait tout. Chaque jour, il pourrait vous battre"