''Roger Federer et Nadal ont tellement de pouvoir,'' déclare Vasek Pospisil



by   |  LECTURES 3538

''Roger Federer et Nadal ont tellement de pouvoir,'' déclare Vasek Pospisil

Il y a environ deux semaines, Novak Djokovic et Vasek Pospisil ont ébranlé les fondations du tennis en quittant leurs fonctions respectives au Conseil des joueurs et en annonçant la création de la toute jeune Association des joueurs de tennis professionnels (PTPA).

L'association des ‘joueurs rebelles’ a rencontré de nombreuses adhésions mais aussi quelques critiques, notamment en raison du moment choisi pour le faire. Roger Federer et Rafael Nadal, les deux champions les plus importants et les plus reconnaissables de cette époque, se sont opposés à l'initiative, poussant Pospisil lui-même à admettre les difficultés qui se cachent derrière un tel projet.

Le Suisse et l’Espagnol sont encore loin du circuit, ayant tous deux décidé de ne pas participer à l’US Open. Le majorquin reviendra sur le court de Rome, alors que le phénomène Bâlois a déjà donné rendez-vous pour le début de 2021.

Dans une récente interview avec Tennis Majors, Pospisil a exprimé son opinion sur la position contraire prise par Roger et Rafa.

Pospisil sur Roger Federer et Rafael Nadal

"C’est difficile, " a déclaré Vasek Pospisil.

"Cela n'aide pas, bien sûr. En ce qui concerne les déclarations, j'aurais aimé qu'ils nous parlent d'abord - peut-être qu'ils ne voulaient pas - je pense qu'il y a une mauvaise interprétation de ce que nous essayons de faire et j'ai l'impression que c'est le principal contre-argument.

Donc, soudainement, si vous enlevez cela (la mauvaise interprétation), il n’y aurait plus de contre-argument qui ait du sens, du côté des joueurs. J'adorerais pouvoir parler à Roger Federer et Rafael Nadal s'ils le souhaitent.

J'adorerais essayer de leur parler," a ajouté Pospisil. "Je pense qu'historiquement, Nadal est un super joueur, donc je suis optimiste qu'au moins un de ces deux nous rejoindra. Mais ils ne représentent pas non plus le sport tout entier, ce ne sont que deux joueurs.

Et c'est là qu'ils obtiennent presque trop de crédit pour leur taille, " a poursuivi Pospisil. "Que pourront faire deux joueurs si 500 sont unifiés et deux ne le sont pas? Évidemment, parce qu'ils ont tellement de pouvoir qu'ils peuvent persuader certains joueurs qui ne sont pas aussi forts d'esprit, ils peuvent influencer certains joueurs en raison de leur pouvoir de star.

Mais honnêtement, le sport est bien plus grand que juste quelques noms. " La tête de série Novak Djokovic, quadruple vainqueur de l'Open d'Italie, ouvrira sa campagne contre l’Iitalien Salvatore Curaso ou contre un qualifié.

La section 2 est dirigée par l'Italien Matteo Berrettini, quatrième tête de série, qui pourrait affronter la sixième tête de série David Goffin de Belgique en quarts de finale.