Roger Federer: "Ce n'est plus la même chose qu'il y a 4, 8 ou 10 ans"



by   |  LECTURES 3952

Roger Federer: "Ce n'est plus la même chose qu'il y a 4, 8 ou 10 ans"

On entend souvent dire que tout homme qui réussit a une grande femme derrière lui. Dans le cas de Roger Federer, ce dicton est parfaitement conforme à la réalité. L'épouse du 20 fois champion de Grand Chelem, Mirka, peut être considérée comme l'un des principaux secrets de la longévité et de la constance de l'ancien numéro 1 mondial sur le tour de tennis masculin.

Mirka était une bonne joueuse professionnelle, atteignant tout au plus la 76e place du classement mondial. Cependant, une blessure chronique au pied l'a obligée à prendre sa retraite à un très jeune âge.

Le soutien de la famille a aidé Roger à surmonter les moments les plus difficiles de sa carrière, puisqu’il a trouvé la force de toujours se remettre sur les rails même lorsque les prédictions n'étaient pas en sa faveur.

On peut simplement penser à l’atroce déception acquise l'an dernier à Wimbledon, avec Federer qui est passé juste à côté d’un 21e titre de Grand Chelem.

Roger Federer au sujet de sa femme Mirka

"Mirka a tout investi.

Elle a subi de mauvaises chirurgies et n'est pas bien revenue de sa rééducation. Elle a toujours eu des problèmes avec ses talons et ne s'en est jamais vraiment remise. Jusqu'à aujourd'hui, elle n’est pas tout à fait à l’aise.

C'était alors facile pour elle de se décider (à quitter le circuit)", a déclaré Roger Federer à SportsPanorama. "Je lui ai alors dit : Ne veux-tu pas t’arrêter ? Ensuite, j'ai gagné Wimbledon et quand je regarde en arrière, j'en ai parlé une fois avec elle, en lui disant : c'est incroyable ce que tu as fait, et elle a dit : Pas de problème.

Elle a juste mis sa carrière de côté et elle a di : C'est plus important pour moi. Nous pouvons construire quelque chose de fantastique ensemble", a ajouté Federer. "Elle m'a incroyablement soutenu et m'a remis sur les rails et j'ai donc hâte que tout soit fini.

J'aurais arrêté il y a longtemps si elle ne m’avait pas dit : ‘Allez, continue’. Ou si elle m’avait dit : ‘Arrêtee, je ne veux plus de ça.’ Alors là, j’aurais arrêté.

Nous devons aussi trouver un équilibre avec les 4 enfants, ce n'est plus la même chose qu'il y a 4, 8 ou 10 ans, c'est sûr", a conclu le Maestro suisse. Federer a été une figure centrale dans ce qui a sans doute été l'âge d'or du tennis masculin, en affrontant les superstars Djokovic (17 titres de Grand Chelem en simple), Rafael Nadal (19 titres de Grand Chelem en simple), et dans une moindre mesure Andy Murray (trois titres de Grand Chelem en simple).

Le fait que son époque coïncide avec celle de Serena Williams, gagnante de 23 titres de simple en Grand Chelem et de quatre médailles d'or, fait de l’Américaine la plus grande joueuse de tennis de tous les temps, hommes et femmes confondus et sans conteste. Tout ceci ayant été un vrai régal pour les fans de tennis.