"Roger Federer jurait toujours'', déclare un ancien No. 3 mondial



by   |  LECTURES 8482

"Roger Federer jurait toujours'', déclare un ancien No. 3 mondial

Ses deux opérations au genou éloigneront Roger Federer de l'ATP Tour pour le reste de la saison 2020. Le dernier match officiel joué par le Suisse a été la demi-finale de l'Open d'Australie, perdue en trois sets contre Djokovic.

Mais, avant de se retrouver sous le bistouri puis quelques semaines plus tard en quarantaine, il a également réussi à performer devant 52 000 Sud-Africains Town, contre son rival de longue date, Rafa Nadal.

S'exprimant sur "The Tennis Podcast" avec David Law, l'ancienne star française Yannick Noah a expliqué comment Federer s'est transformé d'un jeune capricieux en un homme sérieux et calme.

Noah au sujet de Roger Federer

"J'étais à Melbourne et j’étais chez Pat Cash. McEnroe jouait à Pernfors. Il allait probablement gagner et venir nous rejoindre pour le barbecue. Nous regardions donc le match et le code de conduite commençait.

C'était fait surtout pour John, principalement", expliqua Yannick Noah. 'Tout à coup, il y a un problème, et je dois jouer à Pernfors. John a été disqualifié, et mis hors de l'Open d'Australie.

Il est venu au barbecue et a été bouleversé", a ajouté Noah. Le Français a aussi souligné comment Roger Federer avait réussi sur le circuit seulement après avoir appris à contrôler ses émotions.

"Même Roger Federer en tant que junior était un petit gosse, en tant que junior, il était l’un de ces gamins gâtés qui cassait des raquettes. Roger Federer jurait toujours. Puis il est devenu ce Maître Zen, c'est beau.

Mais ces gars-là ont appris le jeu avec ces règles", a déclaré Noah. Federer est actuellement absent pour le reste de l'année après une opération au genou, et il a précédemment admis qu'il s’était sérieusement interrogé pour savoir s’il était temps pour lui de raccrocher sa raquette.

"Je pense que j'ai encore des choses à faire", a déclaré Federer. "C'est fou pour moi de penser que je sillonne le circuit depuis plus de 23 ans. Tout s'est passé très vite.

J'ai passé un très bon moment. On dirait que j'étais junior il y a à peine 5 ans, mais en vrai ça fait 25 ans maintenant. Je suis reconnaissant de continuer à avoir la passion de continuer à jouer.

Mon entraîneur physique m'a programmé un bloc d'entraînement pendant 20 semaines et m'a demandé si je voulais le faire et j'ai dit ‘oui, bien sûr’." Avant de se rendre sur le court de tennis, Roger effectuera ses séances d'entraînement avec son entraîneur physique de longue date Pierre Paganini.

Il espère reproduire les résultats qu’il avait produits lors de son retour magistral d’une blessure en 2017.