Un journaliste pense que Roger Federer, Nadal et Djokovic sont souvent trop 'gentils'



by   |  LECTURES 991

Un journaliste pense que Roger Federer, Nadal et Djokovic sont souvent trop 'gentils'

L'âge d'or du tennis a commencé en 2005, lorsqu'un très jeune Rafael Nadal a réussi à battre le numéro 1 mondial Roger Federer en demi-finale de Roland Garros. Peu de gens imaginaient que ce n'était que le point de départ de ce qui serait considéré comme la plus grande rivalité de tous les temps.

Le Suisse et l’Espagnol ont déclenché des batailles mémorables, dont les finales épiques de Wimbledon, celle de l'Open d'Australie 2009 et quatre grands matchs à Roland Garros.

Ce n'est un secret pour personne que Roger et Rafa ont contribué plus que quiconque à accroître la popularité du tennis et à augmenter le nombre de fans. La soudaine ascension de Novak Djokovic a brisé leur duopole, le Serbe étant prêt à leur faire ombrage et à battre leurs records.

Personne parmi la prochaine génération ne semble prêt à reprendre cet héritage, du moins jusqu'à présent. Mike Dickson, journaliste bien connu du Daily Mail, a analysé l'avenir du tennis dans le podcast "Control the Controllables"

Dickson au sujet des trois grands joueurs du tennis

"La seule chose qui change vraiment de la routine, ce sont les grandes rivalités personnelles, c'est comme le sel et le poivre du jeu. Parfois, le monde du tennis masculin ressemble à un club de compagnons d'entreprise confortable, où on se tape toujours gentillement dans le dos (trop gentils)", a suggéré Dickson.

"Il devrait y avoir plus de gens en compétition avec l'attitude (agressive) qui consiste à 'Essayer de retirer la nourriture de la table de l'autre’. Les joueurs masculins devraient pouvoir s'exprimer davantage", a-t-il poursuivi.

Les membres du Big 3 seront à nouveau les joueurs les plus attendus à la reprise de la saison, même si Roger Federer ne reviendra sur le court qu'au début de 2021. Novak Djokovic semble déterminé à disputer l 'US Open, alors que l’impression est que Rafael Nadal concentrera toutes ses énergies sur Roland Garros, pour tenter de faire face aux 20 chelems de Roger.

Federer, qui aura 39 ans en août prochain et qui manquera le reste de la saison 2020 au moment du redémarrage de celle-ci. Il a subi une intervention chirurgicale sur son genou droit en février, mais a dû subir une deuxième opération lorsque son rétablissement ne se déroulait pas comme prévu.

S'adressant à SRF Sport, Federer avait admis qu'il poursuivrait son incroyable carrière jusqu’à ce que son corps lui dise que c'est assez. Il a déclaré : "Il est déjà clair que je suis à la fin de ma carrière.

Je ne peux pas dire ce qu'il en sera dans deux ans. C’est pourquoi je fais des prévisions année après année. Je suis toujours heureux en ce moment. Mais lorsque l’engrenage ne tiendra plus, je m'arrêterai.

Quand je serai vieux, je jouerai sûrement encore au tennis (non professionnel). Ça ne sera plus de l’entrainement mais juste jouer avec la balle. Ce sera une étape très intéressante de ne pas toujours avoir à travailler sur quelque chose, mais de simplement jouer avec des collègues"