Roger Federer: Ce sera un long chemin mais j'espère que je reviendrai à 100%



by   |  LECTURES 1452

Roger Federer: Ce sera un long chemin mais j'espère que je reviendrai à 100%

Roger Federer, huit fois champion record à Wimbledon, suggère qu'il ne veut pas trop se soucier de ce qu’il ne peut pas jouer au All England Club cette année, car il veut rester positif et se concentrer sur 2021.

Pour la première fois depuis 1945, Wimbledon n'a pas lieu dans une année civile, mais Federer n'aurait pas joué de toute façon étant donné qu'il se remet d'une opération au genou qui a mis fin à sa saison.

"Oui et non (je ne suis pas trop déçu pour Wimbledon). C'est comme ça et il faut l'accepter. Je ne pouvais pas jouer de toute façon à cause de mon genou et je ne vois pas l'intérêt, tout comme pour les Jeux olympiques.

C'est la nouvelle situation. Nous aimerions tous être à Wimbledon et jouer, mais ça a été annulé suffisamment tôt pour qu’on sache bien ce qui allait arriver. Je ne me lamente pas sur Wimbledon parce que c'est le moment pour ça (pour une annulation) et je ne regarde pas tous ces temps forts en pensant : ‘Oh, c'est dommage.’ Je prends cela tel quel.

L'année prochaine est une nouvelle chance", a déclaré Federer dans Sportpanorama sur SRF Sport.

Federer dit qu'il va bien

"Bien.

Eh bien, le bien peut avoir des sens variés, mais c'est aussi bon que cela peut l’être en ce moment après la deuxième opération cette année. Bien sûr, j'étais déçu et triste d'avoir dû subir une intervention chirurgicale la première fois.

C'était mon choix après le match en Afrique. J'ai longtemps été mécontent de l’état de ce genou et j'ai dû faire quelque chose. La deuxième fois était malheureusement nécessaire.

Maintenant 2 mois se sont écoulés et je reviens lentement à la pratique. L'objectif est d'être au top niveau le 1er janvier. Il y aura un bloc de 20 semaines d'entraînement physique et aussi du tennis, et tout le reste.

Ce sera un long chemin, mais je suis prêt, et honnêtement j’attends aussi avec impatience d’être à nouveau à 100%", a déclaré Federer. Federer dit que les temps sont incertains et difficiles même s’il est enthousiasmé par le fait que Roland-Garros souhaite avoir une foule à l'événement de cette année.

"Pour moi non. Si le tennis doit reprendre, c’est ce qu’ils essaient de faire avec l’US Open. Ce sont les prochains (organisateurs) qui doivent dire ce qui doit arriver. Je viens de parler avec eux hier et ils ont dit qu'ils décideraient entre le 15 et la fin du mois.

Ce sera intéressant. L’open de France a également déclaré il y a quelques jours qu'ils autoriseraient la moitié de la foule (habituelle), ce qui est incroyable et également excitant.

Je pense que nous sommes encore dans des semaines et des mois incertains pour le tennis mais j'espère que cela reviendra à un moment donné. Les voyages et la quarantaine sont les plus gros problèmes pour nous", a déclaré Federer.