Serra explore ce qui se serait passé sans Roger Federer, Nadal et Djokovic



by   |  LECTURES 1632

Serra explore ce qui se serait passé sans Roger Federer, Nadal et Djokovic

Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic sont les grands dirigeants du tennis de cette dernière décennie. Bien qu'ils aient tous plus de 30 ans, ils ont remporté les 13 derniers titres de Grand Chelem et ils sont toujours les adversaires à battre dans les tournois les plus importants.

Les joueurs du Big 3 sont les trois meilleurs joueurs de tous les temps en termes de titres de Grand Chelem gagnés, ainsi que les trois meilleurs joueurs en termes de finales majeures atteintes. Federer a atteint 31 finales, Nadal 27 et Djokovic 26.

Ce sont les trois seuls joueurs masculins de l'histoire à avoir remporté huit titres ou plus en simple lors d’un même tournoi de Grand Chelem : Nadal avec 12 titres de l'Open de France, Federer avec 8 titres de Wimbledon et Djokovic avec 8 titres de l'Open d'Australie.

(Du côté des femmes, Martina Navratilova a remporté neuf fois le titre à Wimbledon, tandis que Molla Mallory a remporté huit championnats américains, le tournoi qu existait avant l'US Open).

Dans la première partie d'un épisode intitulé "Et si le Big 3 n'avait pas existé", l'ancien numéro 36 mondial Florent Serra a réfléchi à ce qui se serait passé sans Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic.

Serra s’exprime au sujet du Big 3

"Avec 14 titres, Pete Sampras n'est pas si loin du Big 3", a expliqué Florent Serra. "Surtout avec cinq titres aux finales ATP, il est dans la même tendance que Roger Federer (six titres) et Djokovic (cinq titres) et loin devant Rafael Nadal qui n'a jamais remporté le tournoi de fin d'année et qui a eu peu de succès en salle.

Sans le Big 3 de Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic, l'Américain serait probablement encore aujourd'hui le détenteur du record du nombre de titres de Grand Chelem, avec les 14 qu’il a obtenus dont deux en Australie, sept à Wimbledon et cinq à l'US Open", a-t-il ajouté.

Le Français a également évoqué Nadal : "Je regrette que Sampras ne soit plus une référence pour certains joueurs et surtout, je trouve qu'il y avait une affaire inachevée à Roland Garros où il n'a jamais réussi à atteindre la finale.

A noter cependant que Pete Sampras a bénéficié de surfaces plus rapides que celles d'aujourd'hui. Et inversement, cela a notamment permis à Rafa d'imposer son jeu sur le gazon de Wimbledon ou sur le dur de l'US Open."

Les joueurs du Big 3 se sont affrontés lors de 145 matchs, dont 69 finales. De tous les matchs, 46 ont été disputés lors des tournois de Grand Chelem, dont 22 finales.