En ce jour, Roger Federer a joué à Wimbledon devant le prince Charles.



by   |  LECTURES 1131

En ce jour, Roger Federer a joué à Wimbledon devant le prince Charles.

Lorsque Roger Federer et Fabio Fognini sont entrés sur le court du centre de Wimbledon pour le match du deuxième tour le 27 juin 2012, ils se sont inclinés devant les invités spéciaux dans la loge royale.

L’héritier du trône, le Prince Charles, a assisté à un match à Wimbledon pour la première fois depuis 1970, accompagné de son épouse, la Duchesse de Cornouailles Camilla.

Lorsque Roger a marqué un triomphe 6-1, 6-3, 6-2 en une heure et 14 minutes, tous les fans, y compris les membres de la royauté, ce sont levés pour lui faire une ovation après l'une de ses plus belles victoires au All England Club.

Après la rencontre, le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles ont eu l'occasion de s'entretenir avec Federer et ce fut une expérience agréable pour tous, d'autant plus que le prince Charles n'avait pas été à Wimbledon depuis 42 ans !

Roger Federer a contiué sur la même lancée qu'il avait eu lors de son premier match contreAlbert Ramos-Vinolas qui n'a remporté que trois jeu,et n'a offert aucune chance à Fabio et ne perdant que 12 points.

Fognini a mené 30 à 0 dans le premier jeu, gagnant à peine un point sur le service de Roger par la suite et subissant six breaks sur les huit occasions offertes aux Suisses.

Federer a frappé 35 fois avec neuf erreurs non forcées, naviguant gracieusement vers le troisième tour. Roger a réussi un break dans le deuxième jeu et à 4-1, fermant le premier set avec un coup droit gagnant dans le septième jeu pour un 6-1 victorieux.

Fognini a subi un break dans le troisième jeu du deuxième set et Federer a marqué un peu plus sa victoire avec un revers vainqueur sur la ligne poussant le score à 3-2 durant le troisième set.

Servant pour rester dans le match, Fabio a envoyé un coup droit trop long dans le huitième jeu pour mettre fin à sa campagne de Wimbledon et propulser Roger au troisième tour, où il affronta Julien Benneteau.

Contrairement à l'Italien, le Français a poussé Federer à bout, prenant deux sets d’avance avant que Federer ne l'emporte en cinq sets. Roger Federer a déclaré : "Je suppose qu’on ne veut rien faire de stupide devant eux, on doit bien se comporter.

On nous a demandé de nous incliner, ce qui n'est pas un problème. Nous sommes ravis d'être venus voir Wimbledon aujourd'hui. Ils ont été très gentils et ont trouvé que j'avais bien joué, c’était très agréable de recevoir des compliments après le match, ce n'était pas nécessaire, mais bien sûr, j'apprécie énormément leur courtoisie "