Le meilleur joueur du Pakistan revient sur son moment de gloire avec Roger Federer



by   |  LECTURES 2354

Le meilleur joueur du Pakistan revient sur son moment de gloire avec Roger Federer

Aisam-ul-Haq Qureshi a toujours été engagé dans la lutte contre la discrimination raciale, en 2002 son partenariat en double avec l'Israélien Amir Hadad dans deux tournois de Grand Chelem, Wimbledon et surtout US Open, dans lequel il a atteint le troisième tour, où il a fait les premières pages du New York Times.

À la fin de la saison, le couple a également reçu le prix Arthur Ashe Humanitarian of the Year, un titre ou l'ATP nomme les athlètes qui se sont le plus distingués du point de vue humanitaire, en dehors du court de tennis.

S'exprimant sur le podcast "Control the Controllables" avec Dan Kiernan, le meilleur joueur du Pakistan a parlé des souvenirs qu'il a d’avoir joué avec Roger Federer.

Aisam-ul-Haq Qureshi : "J'ai battu Roger Federer mais personne ne connaissait mon nom à la maison"

"En 2007, je me suis qualifié pour le tableau principal de Wimbledon chez les hommes en simple, où j'ai remporté le premier tour.

J'ai été le premier joueur Pakistanais en 50 ans à se qualifier pour un Grand Chelem. En 2009, j'ai fini par battre Roger Federer en double à Bâle. Et je pensais que c'était une grande chose à faire dans le tennis et je serais reconnu à la maison.

Mais ce n'était pas le cas ", a déclaré Aisam-ul-Haq Qureshi. " Lorsque j'ai atteint la finale de l'USO 2010, j'ai finalement été reconnu non seulement dans le monde du tennis, mais aussi au Pakistan!

", a ajouté Qureshi comme Imran Khan, Waqar Younis et Jahangir Khan. Je voulais que mon nom soit reconnu quand les gens parlaient de tennis. J'ai la responsabilité d'être un modèle dans mon pays, d’ouvrir des portes.

Je ne me vois pas comme Roger Federer en Suisse, mais je veux motiver les enfants de mon pays à faire carrière dans le tennis, tout comme Federer l'a fait ", a-t-il conclu. En tant que n ° 1 du Pakistan, Qureshi a traditionnellement dirigé les campagnes Pakistanaises de la Coupe Davis.

Après avoir choqué la Nouvelle-Zélande dans les éliminatoires du deuxième tour du groupe I de la zone Asie / Océanie en 2004 pour survivre à la relégation, il les a emmenés aux éliminatoires du groupe mondial pour la première fois en 2005, avant d'être battus par le Chili.

Il a remporté le plus de matches de Coupe Davis pour le Pakistan, étant le joueur de simple et de double le plus titré de son pays. Il fait également partie du doublé le plus réussi du Pakistan (avec Aqeel Khan) dans l'histoire sportive du pays.

Aisam-ul-Haq Qureshi a également reçu le Prix du président Pakistanais pour la performance en 2002, le Salam Pakistan Youth Award par le président du Pakistan en 2007 et a été finaliste du prix Anne Frank 2003 pour le courage moral par Anne Frank Trust, Royaume-Uni.