Annacone : "Roger Federer est si bon pour perdre et aussi pour gagner"



by   |  LECTURES 825

Annacone : "Roger Federer est si bon pour perdre et aussi pour gagner"

Roger Federer est le joueur qui a remporté le plus de titres dans les tournois de Grand Chelem (20) et qui a participé au plus grand nombre de finales (31). En 2009, après sa victoire à Roland-Garros, il a réalisé le Grand Chelem Carrière.

En 2017, en battant Marin Čilić en finale, il est devenu le seul homme à avoir remporté Wimbledon huit fois, le tournoi le plus ancien et le plus prestigieux du monde. Le maestro suisse jouit d'une grande popularité dans le monde du sport, au point où il a été qualifié de légende vivante à son époque.

Compte tenu de ses réalisations, de nombreux joueurs et analystes considèrent Federer comme étant le plus grand joueur de tennis de tous les temps. Il a également été appelé le plus grand athlète de sa génération.

Tennis.com l'a classé plus grand joueur masculin de l'ère open. Malgré ses nombreux succès, il a également dû faire face à des défaites douloureuses.

Annacone explique la mentalité de Roger Federer

S'exprimant dans une interview sur Tennis Channel, Paul Annacone et Severin Luthi ont discuté de la mentalité de Roger Federer et ils ont salué la façon dont il transmet ses émotions.

"Il est si bon pour perdre et aussi pour gagner", a expliqué Annacone. "Il y a une année [2011], nous étions à Wimbledon et il était à deux sets à zéro et il a perdu contre Tsonga.

Je me souviens qu’il est revenu à la maison, qu’il a juste laissé tomber ses sacs et s'est mis parterre avec ses filles, et a commencé à jouer avec elles. Je pensais que c'était tellement intéressant le fait qu'il soit si heureux.

Nous sommes allés nous promener plus tard parce que je voulais lui parler du match et je lui ai dit : ‘Comment tu t’en sors avec ça?’ Et il a dit : 'J'ai gagné beaucoup de titres, j'ai perdu beaucoup de matchs, j'en ai gagné d’autres mais ça s'équilibre'

Je repense au match contre Novak l'an dernier à Wimbledon. C'est tellement douloureux." Luthi, également entraîneur de Roger Federer, a ensuite ajouté : "Parfois, vous gagnez des matchs que vous ne devriez pas gagner, parfois vous perdez des matchs que vous n’auriez pas dû perdre.

Ne soyez pas trop négatif avec vous-même et peut-être que vous aurez une deuxième chance."