Tribunal donne raison aux militants du climat qui avaient fait appel à Roger Federer



by   |  LECTURES 613

Tribunal donne raison aux militants du climat qui avaient fait appel à Roger Federer

Un tribunal suisse a statué en faveur des militants du climat qui ont manifesté pacifiquement dans des bureaux du Crédit Suisse en 2018 contre les investissements de l'institution dans les énergies fossiles, selon le site Web de DW.

La controverse a également touché la star du tennis Roger Federer, ambassadeur de la banque, car de nombreux militants lui ont demandé de rompre ses liens avec el Crédit Suisse en raison de leurs investissements qui participerait au réchauffement climatique.

Le tribunal de la banlieue lausannoise de Renens a blanchi les militants qui avaient organisé une protestation durant laquelle ils portaient des tenues de tennis symboliques et frappaient des balles dans une succursale du Credit Suisse.

Les militants ont refusé de payer des amendes liées aux accusations, ce qui a abouti au procès. Dans sa décision, le juge Philippe Colelough a déclaré qu'en raison du danger imminent de la crise climatique, les étudiants n'étaient pas coupables de refuser de payer des amendes liées à des accusations telles que manifester sans permis et résister à la police.

Dans un communiqué, la banque a indiqué qu'elle "prend acte du verdict et l'analysera" et a également indiqué que "dans le cadre de sa stratégie climatique mondiale, elle n'investira plus dans de nouvelles centrales à charbon"

Laila Batou, l'avocate de la défense, a déclaré qu'elle souhaiterait que le champion suisse Federer se distancie de la banque. "Si nous l'amenons à prendre ses distances avec la banque, nous renforcerons notre action."

Federer, 38 ans, a été contraint de publier un communiqué de presse sur la question dans lequel il a dit qu'il prenait la question au sérieux et a déclaré: "J'apprécie les rappels de ma responsabilité en tant que particulier, athlète et entrepreneur, et je suis déterminé à utiliser cette position privilégiée pour dialoguer sur des questions importantes avec mes sponsors."