Un John Millman triste réfléchit à sa défaite déchirante contre Roger Federer



by   |  LECTURES 6230

Un John Millman triste réfléchit à sa défaite déchirante contre Roger Federer

Le n ° 43 mondial John Millman été dévasté d'avoir subi une défaite déchirante au troisième tour de l’Open d’Australie face à Roger Federer, la troisième tête de série.

Millman, qui tentait de disputer les huitièmes de finale à Melbourne Park pour la première fois de sa carrière, n'a pas été à la hauteur de l'étonnant Federer, qui a remporté la partie 4-6 7-6 (2) 6-4 4-6 7 -6 (8).

L'Australien avait tout en main dans le tie-break du cinquième set, mais il n'a pas réussi à en profiter car Federer a remporté six points d'affilée pour se remettre d'un déficit de 8-4 et progresser vers le titre.

“Ça fait toujours mal, pour être honnête,” a déclaré Millman, selon l'AAP et Tennis Australia. “Probablement plutôt perdre (le tie break du match) comme 10-5 ou quelque chose.

Évidemment, ça aurait été génial d'avoir servi un ace et d'en avoir quelques (points de match) et de le mettre au lit. Cela ne s'est pas produit. J'ai joué un peu de tennis pour y arriver, à ce stade.

J'aurais pu partir facilement dans ce quatrième set. Roger jouait plutôt bien. Avait de l'élan. Je pensais l'avoir assez bien retourné. (Mais) c'est ce que font les meilleurs joueurs je suppose.

Nous avons eu, quoi, des échanges de 10, 15 balles ... Je vais devoir revenir en arrière et regarder le match. Mais, oui, je veux dire, si vous vous êtes engagé dans des échanges de 10, 20 balles, vous avez coché quelques cases.

Ce n'est pas comme si (les points que j'ai perdus étaient) des doubles fautes ou des erreurs de première balle. Je l'ai poursuivi. À 8-partout, j’ai eu une chance, il a joué une très bonne volée, je suis en pleine course.

Une ligne manquée. Ensuite, j'ai joué un excellent point à 8-9, et il choisit la bonne voie. Mais bon, que fair? Je sais que je m'en occuperai. Mais… je ne pense pas qu'il y ait eu beaucoup de mal. Mes amis et ma famille et mon équipe, ils me soutiendront”.