ATP Shanghai - Federer est irréprochable, Nadal s'incline en deux manches

Le Suisse se confirme insaisissable sur les surfaces rapides et obtient le 6e titre de 2017 grâce au 5e succès consécutif face à l'Espagnol

by Niccolo Inches
SHARE
ATP Shanghai - Federer est irréprochable, Nadal s'incline en deux manches

Le quatrième affrontement entre Roger Federer et Rafael Nadal en 2017 - 38e Fedal depuis 2005 dans le circuit - n’a finalement pas "dérapé" du cap fixé en début d’année à l’Open d’Australie, Indian Wells et Miami.

Le Suisse a remporté ce dimanche le 6ème titre de la saison grâce au succès sur l’éternel rival (6-4 6-3) au Masters 1000 de Shanghai, où Roger a remporté dans l’ensemble quatre victoires entre les éditions 2006 et 2007 des anciennes "Masters Cup" et celle en 2014 face à Gilles Simon, lorsque le tournoi avait déjà été “déclassé” au rang d’étape Atp 1000.

Parallèlement, Federer enchaîne le 5ème succès consécutif sur l’Espagnol, la série gagnante ayant débuté en automne 2015 lors de la finale de l'Atp 500 de Bâle (Suisse).

Le n.2 mondial, absent du circuit depuis la défaite en quarts de finale à l’Us Open, avait d’abord eu sa revanche sur l’Argentin Juan Martin del Potro en demi-finale (après la déception à Flushing Meadows) pour ensuite revoir à la baisse les ambitions du leader actuel du classement Atp.

Nadal s’est quant à lui arrêté à 16 victoires d'affilé dans le Tour, en devant renoncer au doublé chinois après le triomphe de Pékin sur Nick Kyrgios. Rafa n’a bénéficié d’aucune balle de break au cours du match d’aujourd’hui, Roger ayant profité à 100% des conditions du terrain indoor, notamment la surface rapide et la fermeture du toit.

Dominant lors des jeux de service - 83% de points gagnés - Federer s’est aussi montré irréprochable et très agressif du fond du court, Nadal étant souvent mal à l’aise dans la recherche des appuis à l’issue du service.

Le prochain clash entre les deux champions pourrait avoir lieu à l'occasion du dernier Masters 1000 de l’année à Paris Bercy, où Roger espère s’offrir un deuxième titre après 2010 (alors que Rafa est toujours appelé à interrompre son jeûne), pourvu qu’il confirme sa présence considérant la proximité des Atp Finals de Londres.

Le Suisse vise par ailleurs à doubler l’ancienne légende Ivan Lendl - une fois avoir égalé son record de 94 titres - pour devenir le deuxième joueur le plus lauréat de l’ère Open derrière Jimmy Connors (109).

SHARE