Roger Federer ne veut pas perdre du temps sur les défaites


by   |  LECTURES 1836
Roger Federer ne veut pas perdre du temps sur les défaites

Paul Annacone ce que subit Roger Federer face aux défaites. L’Américain été l’entraîneur du joueur Suisse de 2010 à 2013 et durant cette période, Federer a subi de multiples blessures au dos.

Annacone a partagé: “Plus tôt dans sa carrière, sa blessure au dos était située en haut du dos mais j’imagine que, à mesure que l’on vieillit, tout le dos commence à faire mal.

Je peux comprendre cela. J'étais assis dans les gradins et j'ai vu les deux balles de match en 2010 et 2011. Novak [Djokovic] a fait un excellent travail et l'a encore fait à Wimbledon cette année.

Je me souviens avoir parlé à Roger après leurs matchs et ce qu’il a dit m’a étonné. Il a déclaré : ‘Regardez, je peux passer en revue certains de mes tournois majeurs que j’ai remportés et je peux vous raconter quelques événements qui se sont passés’.

J'ai eu la chance de m’assoir dans le box des entraîneurs lorsqu'il a remporté Wimbledon en 2012. "Au début de ce tournoi, son dos s'est calmé. Pendant un jour et demi, il a été très compromis et a traîné, a trouvé un moyen de continuer à jouer.

Il a tout fait pour vivre sainement et a fini par gagner le tournoi. Il regarde la bonne fortune tout comme la mauvaise et a en quelque sorte cette vision globale de prendre ce qui est bon avec les mauvais côtés.

L’une des choses vraiment remarquables c’est qu’il ne veut pas s’attarder sur le négatif. Son pragmatisme à propos de gagner et de perdre est assez impressionnant. Reconnaissons que Grigor Dimitrov a joué un grand match.

Il n’avait jamais battu Roger auparavant et s’était vraiment démené contre lui. Quels que soient les problèmes de santé liés à l'adversité, vous devez jouer. "