Pete Sampras : La défaite contre Roger Federer à Wimbledon marquait la fin


by   |  LECTURES 1853
Pete Sampras : La défaite contre Roger Federer à Wimbledon marquait la fin

Dans une interview, Pete Sampras, 14 fois vainqueur du Grand Chelem, a rappelé sa défaite au quatrième tour de Wimbledon en 2001 face à Roger Federer. L´ancien pro américain a déclaré : "Très difficile.

À l´époque, ce n´était qu´un match de tennis. Aujourd´hui, c´était la fin d´une époque. Pour moi, c´était la fin à Wimbledon, le temps de Federer avait commencé.

Un an après, j´ai perdu contre George Bastl au deuxième tour. C’était le point le plus bas, mon pire match en Grand Chelem". On a demandé a Sampras s’il était vexé que Federer ait battu la plupart de ses records, il a répondu : "Si vous établissez un record, vous voudriez qu’il dure pour toujours.

Je mentirais si je disais autre chose. Mais je ne peux rien y faire. J´admire Roger, on s’apprécie tous les deux, nous sommes toujours en contact. Cela rend les choses un peu plus faciles". La terre battue n´a jamais été la surface de prédilection de Sampras.

Qu'est-ce que cela lui fait-il mal de n’avoir jamais pu gagner à Paris? "En fin de carrière, cela m´a dérangé. Les conditions étaient difficiles pour moi. Mais surtout, c´était une chose mentale.

J´ai toujours eu une pression énorme là-bas. Wimbledon ou l’US Open étaient comme chez moi. Je me dirigeais vers le court et je me sentais aussitôt léger. À Paris, j’étais bloqué et les résultats étaient visibles.

Il peut faire très chaud et sec à Paris. Alors les balles rebondissent haut. Le jeu est plus rapide. À Wimbledon, les balles ne rebondissent pas si haut. Elles deviennent lourdes quand il fait humide. Le jeu est plus lent.

Les temps du service et de la volée sont terminés. Je ne dirais pas que cela a disparu pour toujours, mais les jeunes joueurs copient les meilleurs. Et les générations suivantes feront de même."