Pourquoi Nadal et Federer sont de retour au Conseil des joueurs

Le directeur de l'Open de Marseille a tenté de désigner le prochain vainqueur de Grand Chelem, en dehors du Big 3

by Shyrem
SHARE
Pourquoi Nadal et Federer sont de retour au Conseil des joueurs

Dans une interview accordée à Tennis World USA, Jean-François Caujolle, directeur du tournoi de l’Open de Marseille, a commenté le retour de Rafael Nadal et de Roger Federer au Conseil des joueurs.

Caujolle a déclaré : "Ils ne veulent pas qu´un seul gars ait tout le pouvoir, puisqu’ils partagent déjà le leadership dans le jeu. Djokovic dirigeait le Conseil et ils veulent aussi partager leurs idées.

Il s´agit d´une vision combinée du jeu, pas celle d´un seul individu. Ils veulent partager leurs idées. Querrey, Isner, Pospisil sont nombreux à représenter les États-Unis.

Ils veulent avoir une vision plus européenne. Dans les années 70, lorsque je jouais, tous les joueurs étaient impliqués. Dans les années 90, Safin, Agassi et Krajicek ne voulaient pas s’impliquer.

Je ne savais pas que Federer et Nadal voulaient revenir." Sur le fait que les billets de l’Open de Rome sont devenus plus chers quelques minutes après l’annonce de la présence de Federer, Caujolle a conclu : "C´était une honte.

Vous avez Federer, mais il s´agit d´un événement officiel. Si Federer vient à mon tournoi, les prix ne vont pas augmenter [pour autant]. Pouvez-vous imaginer que les prix de Wimbledon ou de l’Open de France augmentent juste parce que Federer et Nadal vont jouer?" Interrogé sur le prochain vainqueur en Grand Chelem en dehors du Big 3, Caujolle a répondu : "C´est assez difficile à prédire.

Medvedev est vraiment bon. Il n’est peut-être pas aussi doué que Zverev ou Tsitsipas. Khachanov ressemble un peu à Marat Safin, quand il jouait bien. Il était vraiment difficile de le battre. Il peut être très bon dans un ou deux tournois mais pas si consistant.

Tsitsipas est vraiment un bon gars. Felix Auger-Aliassime peut devenir très bon, Denis Shapovalov peut encore bien jouer sur des courts rapides."

SHARE