Le chef de l'Open de Marseille : Conversation émouvante avec Roger Federer


by   |  LECTURES 2758
Le chef de l'Open de Marseille : Conversation émouvante avec Roger Federer

Jean-François Caujolle s´est rappelé la première fois qu´il a vu Roger Federer jouer en direct. Le Suisse n´avait que 17 ans à l´époque. "C´était à Marseille en 1999.

Je lui ai donné un wildcard. Il a battu le n. 2 mondial de l´époque, Carlos Moya. J'avais remis une grosse somme pour la participation de Moya. J´ai donc été très déçu au départ, mais j´étais heureux parce que Roger était si gentil.

Il a dit : je me souviendrai toujours de toi pour m´avoir donné la wildcard. Même si je deviens le n. 1 mondial à l´avenir, je serai de retour dans le tournoi tant que je n’aurai pas remporté le titre.

Il a finalement gagné en 2003", a déclaré Caujolle. On a demandé à Federer s´il avait déjà envisagé d´adopter un enfant en Afrique. Le joueur suisse possède une fondation qui porte son nom et, il a déjà aidé plus d´un million d´enfants.

"Avec nos quatre enfants, ce n’est pas facile! Organiser tous ces voyages dans le monde demande beaucoup de travail. Mais j’admire beaucoup de gens qui le font. C´est un long processus. Nous avons des amis qui l´ont fait, alors je sais.

C´est incroyable de donner cette chance aux enfants. J´essaie de faire ce que je peux par le biais de ma fondation, mais pour le moment, nous n´en parlons pas avec mon épouse Mirka."