"La pression que Roger Federer met peut étouffer, “a déclaré Polansky


by   |  LECTURES 6081
"La pression que Roger Federer met peut étouffer, “a déclaré Polansky

Lors d’un entretien accordé à Tennis Canada, le numéro 147 mondial Peter Polansky est revenu sur ses deux matches contre Roger Federer en 2014 à Toronto et en 2017 à Montréal.

Le Suisse a remporté ces matchs 6-2 6-0 et 6-2 6-1 respectivement. Le Canadien a déclaré: "C’est une expérience très brève mais c’est très difficile, surtout avec mon style de jeu, de rivaliser avec lui.

Il est si rapide et met toujours la pression. Je pense que les deux fois où j’ai joué contre lui, il jouait très bien. Il y a tellement de pression sous tous les angles et vous vous sentez étouffé sur le terrain, vous avez l'impression que le temps passe mais que vous n'avez pas le temps d'entrer dans le match.

" Polansky a ajouté concernant la différence entre la nouvelle génération et l’ancienne: "De nos jours, je pense que les jeunes grandissent plus vite, sont beaucoup plus matures, surtout chez les moins de 16 ou 18 ans, ils jouent tous comme des hommes.

Il y a dix ans, je pense que certains joueurs avaient des traits de caractère junior, que ce soit de par leur taille ou leur physique, mais maintenant le niveau est assez élevé pour les jeunes joueurs à venir.

C’est différent de l’époque à laquelle je jouais. Si je dois identifier la plus grande différence, je dirais que c’est le côté physique du jeu. " Andrey Rublev a analysé sa défaite face à Nikoloz Basilashvili lors de la finale de l'Open de Hambourg et a déclaré: "C’était une bonne semaine pour moi.

Pour le moment, c’est ma meilleure semaine. Bien sûr, il est toujours décevant de perdre en finale, mais Nikoloz jouait vraiment bien et il mérite cette victoire. Gagner deux années consécutives ici est incroyable.

C'est vraiment difficile. C'est très dur mentalement et il l'a fait. C'est incroyable."