Federer : " J'ai été la transition et Novak le pionnier de la nouvelle génération "

Le Suisse accorde énormément d'interviews en marge de la sortie de son documentaire, et il n'oublie pas de parler de ses rivaux.

by Khalil Semlali
SHARE
Federer : " J'ai été la transition et Novak le pionnier de la nouvelle génération "
© Getty Images Sport / Clive Brunskill

Les abonnés d'Amazon Prime peuvent profiter dès aujourd'hui du documentaire sur les derniers jours de Roger Federer sur le circuit. Cela fait presque deux ans que le Bâlois n'est plus actif sur les courts mais il reste encore et toujours le centre d'attention dès qu'il fait une apparition sur les médias.

Le Suisse est revenu sur ses dernières années sur le circuit et sur ses sentiments aux dernières secondes de sa glorieuse carrière : " C'était dommage que la situation ne se soit pas améliorée, mais en même temps, j'étais aussi reconnaissant.

J'avais 35 ans lorsque j'ai subi ma première opération en 2016. Je pense que le corps a une date de péremption. Ces dernières années, j'ai réalisé que je n'étais jamais sorti de ce cercle vicieux, mais ce n'est pas grave non plus.

Aujourd'hui, je suis complètement rétabli. La dernière demi-heure contre Hurkacz a été très difficile. Je savais qu'il ne restait plus grand-chose, je n'étais plus le même.

J'ai compris que la fin était proche. C'est venu comme une avalanche. Puis c'était fini et j'ai dû me rendre à la conférence de presse. Quelle horreur ! "

Sur Novak Djokovic

Le Suisse a aussi parlé de l'un des rivaux qui lui a donné le plus de mal durant sa carrière, Novak Djokovic : "La première fois que j'ai joué contre Novak à Monaco, je ne me souviens pas que cela ait eu un grand impact.

On ne disait pas qu'il pouvait réécrire les livres d'histoire. Avec Rafa, c'était différent, il y avait plus de puissance dans son jeu. Quand j'ai joué contre Novak, il avait encore des erreurs techniques, à une époque où les meilleurs joueurs étaient ceux qui avaient la meilleure technique.

Il n'était pas forcément comme ça. Ensuite, il a réussi à équilibrer les choses, la nouvelle technologie des raquettes est arrivée, ce qui a aidé la génération qui m'a suivi.

Il fallait jouer différemment. J'ai été la transition et Novak a été le début de la nouvelle génération. C'est incroyable ce qu'il a accompli " a-t-il déclaré pour le compte de WELT.

SHARE