Belinda Bencic : "Je n’aurais pas apprécié la vie de Roger Federer"


by   |  LECTURES 4422
Belinda Bencic : "Je n’aurais pas apprécié la vie de Roger Federer"

Lors d’un entretien accordé à Arraguer Zeitung, Belinda Bencic a commenté son rapport avec son compatriote Roger Federer : "Il est tellement détendu et il a tout sous contrôle tout le temps.

Il a toujours essayé de dire bonjour à tout le monde et d’être gentil avec tout le monde. Je suis optimiste quand deux personnes veulent quelque chose de moi en même temps (rires). Mais Roger s surement du l'apprendre.

Il en a l'habitude maintenant. À l'âge de 22 ans, il ne pouvait pas le faire bien. Mais je ne voudrais pas vivre de la même façon que lui. Je ne pourrais jamais le faire. Nous sommes assez proches.

Je demande souvent à Roger comment gérer certaines choses. Il a ses idées et peut me donner de précieux conseils. C'est bien d'être collègues. Je peux tout demander à Roger: tennis, pression, attentes.

Il est beaucoup plus détendu que moi. Il m'a dit qu'il était très émotif quand il était aussi jeune que moi. Il a dit : 'En vieillissant, on corrige le problème et on est heureux à l'entraînement'

Lorsqu'il est sérieux, il peut devenir complètement concentré. C'est aussi mon objectif: atteindre cette sérénité. Le tennis est drôle, parfois je ne veux pas aller sur le court mais je le fais quand même.

J'ai de la chance d'aimer faire mon travail. Je pense que beaucoup de gens ne peuvent pas dire ça. Je suis reconnaissant pour cela" Interrogée sur sa popularité dans la rue en Suisse, Bencic a conclu : "C’est très rare.

Quand les gens me voient avec un sac de tennis, cela arrive, pas quand je porte des tenues de tous les jours. Je serais d'accord que cela reste tel quel", a-t-elle dit en rigolant.