Roger Federer : "Ma plus belle victoire ? Contre Sampras à Wimbledon"

Roger Federer se confesse en interview à Paris

by Sarah Ait Salah
SHARE
Roger Federer : "Ma plus belle victoire ? Contre Sampras à Wimbledon"

Dans une récente interview accordée a l’émission La clique du dimanche en marge de Roland Garros, Roger Federer est revenu sur plusieurs anecdotes de sa carrière et sur la joie pour son retour sur terre battue : "Quand j’étais enfant, je me suis promis qu’un jour je deviendrais un grand joueur de tennis et les gens oublieront mon gros nez", a confié le recordman helvète, "J’y ai vraiment cru et c’est pour ça que j’ai réussi à accomplir un tel palmarès, bien que cela n’est pas changé grand choses à la taille de mon nez (rires).

Je suis très chanceux d’être encore là à mon âge, et ça me fait particulièrement plaisir d’être de retour à Roland Garros, il y a 20 ans lorsque j’ai reçu ma première invitation pour participer ici, je n’aurais jamais pensé que je remporterais un titre et que j’aurais joué plusieurs finales mais encore moins d’être la à mes 38 ans", a-t-il déclaré, "Roland a marqué ma carrière et je regrette de ne pas avoir jouer les 3 dernières éditions, mais c’était tout simplement impossible à cause des blessures (...) je devais aussi pensé à passer du temps avec mes enfants et trouver un moment pour moi-même", a continué le n°3 mondial.

Ensuite, le natif de Bâle est revenu sur son match inoubliable contre Pete Sampras en 2001 à Wimbledon : "Ce match contre Sampras est certainement la plus belle victoire de ma carrière", a-t-il assuré, "je savais que je pourrais tomber sur lui au quatrième tour, et pour moi a l’époque, qui le voyait comme mon idole avec Boris Becker, Zinedine Zidane, Michael Jordan et d’autre sportifs extraordinaires, le fait de le battre était le début d’une prise de conscience qui m’a prouvée que je pouvais aller loin et que je pouvais surtout remporter une victoire la où tout le monde voyait une défaite", a poursuivi Roger, "Après avoir gagné la balle de match, je suis tombé a genou pour la deuxième fois de ma carrière, la première c'etait en Coupe Davis dans ma ville natale, puis je me suis relevé très vite pour aller lui serrer la main puisqu’il m’attendait déjà au filet, ensuite je me suis retourné vers mon coach et ma femme, j'ai fondu en larme, c’était un moment inoubliable de ma vie", a-t-il confessé.

Roger Federer Wimbledon
SHARE