Roger Federer : "Personne ne veut que Halle quitte le calendrier ATP"


by   |  LECTURES 4554
Roger Federer : "Personne ne veut que Halle quitte le calendrier ATP"

Roger Federer a donné son opinion sur le fait que Gerry Weber ne soit plus le sponsor officiel du tournoi de Halle : "Bien sûr que je suis inquiet. Je pense qu’il n’y aucun joueur de tout le circuit ATP qui ne souhaite pas que ce tournoi se poursuive.

Mais maintenant, il y a la certitude que cela continuera dans le futur. Le Gerry Weber Open représente une grande histoire dans le tennis. Au cours des dernières années, j´ai souvent dit que je ne savais pas comment il était possible de rendre le tournoi encore meilleur.

Eh bien, je vais certainement aider là où je le peux. A cette occasion, je’aimerais rapeler mon contrat à vie, qui garantit que je jouerai au tournoi de Halle pour toujours" Cela pose la question suivante : pendant combien d'années Federer va-t-il encore jouer ? "Je ne pense pas à un moment précis.

Il y a beaucoup de spéculations sur le sujet, mais rien n’est vrai". Interrogé sur ce qui rend la saison sur gazon si fascinante, Federer a commenté : "Eh bien, le fait que ce soit en milieu de saison, à Wimbledon.

C´est fantastique, une compétition au caractère exclusif qui se développe tout au long de cette partie de la saison. En tant qu´athlète, vous êtes obligé de changer de style de jeu en très peu de temps et de vous réorienter.

Même si de nombreux matchs ne comportent pas le tennis sur gazon habituel, vous pouvez toujours utiliser vos réflexes, votre instinct et une réaction plus rapide. C´est quelque chose que j´ai toujours aimé."

Au sujet de son récent retour à Paris, le Suisse a conclu : "Je n´avais pas prévu de manquer Roland Garros trois années d'affilée (...) Comme l'an dernier, je voulais me décider plus tôt.

Au cours des six derniers mois, mon corps était ok. Pour le reste de la saison, ça pouvait être bien, mais il s´agissait surtout de l´envie de revenir sur terre battue et de le faire en France. C'était encore plus drôle de revenir cette année".