Giudicelli : "Nadal-Federer en demie, quelle chance. Et le toit en 2020..."


by   |  LECTURES 3778
Giudicelli : "Nadal-Federer en demie, quelle chance. Et le toit en 2020..."

Le chef de la Fédération Française de Tennis Bernard Giudicelli est revenu sur la réussite de Roland Garros cette année, en s'attardant particulièrement sur les demi-finales hommes : "Vous devez comprendre (...) l’émotion qu'a suscité le match Nadal-Federer (...) Il est vrai que cette année nous avons eu l'énorme chance de voir les quatre meilleurs joueurs du monde en demi-finale.

Et en plus, à partir de l’année prochaine, nous pourrons peut-être prendre plus de temps car nous n’aurons pas la même contrainte de temps auxquelles nous avons dû faire face cette année"

Giudicelli fait bien référence aux multiples suspensions à cause de la météo, qui ont ouvert encore une fois la boîte de Pandore quant au besoin d'un toit sur le Philippe Chatrier : "Les séances de nuit de 2021 imposent une organisation avec un travail méthodique et approfondi.

C’est pourquoi nous les avons programmées en 2021 et non pas en 2020. Mais en ce qui concerne la politique en matière de toiture, comme le disent nos amis britanniques : ce sera pris en charge par le directeur du tournois ainsi que l’arbitre principal, en relation avec l’ATP et la WTA, vu leur expérience et celle des autres politiques en matière de toit, mais également en ce qui concerne notre propre mode d’organisation.

Ceci sera, bien entendu, établi avant le tournoi en 2020". Le directeur du tournoi Guy Forget a expliqué à son tour le fonctionnement du toit à partir de l'année prochaine : "Je rappelle que le tournoi est un tournoi extérieur joué à l'extérieur, et nous clôturerons le toit uniquement lors de fortes et constantes pluies.

Un match qui débutera en salle se terminera en salle sauf si elle reprend le lendemain, contrairement à ce que les Britanniques (à Wimbledon, ndlr) ont fait avec Nadal et Djokovic l'an dernier, nous terminerons le match en extérieur le jour d’après"