Alex Corretja : " Roger Federer peut faire ce qu'il veut "

Roger Federer a été approché par la BBC pour devenir consultant télé.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Alex Corretja : " Roger Federer peut faire ce qu'il veut "

Dominic Thiem ne traverse pas un moment facile dans sa carrière. Depuis son dernier titre majeur à Flushing Meadow, où il a remporté son premier Grand Chelem, l'Autrichien ne s'est plus distingué, mais les blessures et les déceptions ont eu raison de lui.

Un grave problème au poignet l'a tenu à l'écart pendant longtemps et lui a fait perdre le contact avec les premières places du classement. De la troisième position, le tennisman originaire de Wiener Neustadt est revenu dans le Top 100 et se bat maintenant pour revenir sur la scène du tennis, raconte-t-il.

Dans cette première partie de la saison, l'ancien champion de l'US Open n'a subi que des défaites. Les plus douloureuses ont été, sans aucun doute, celle subie contre Andrei Rublev au premier tour de l'Open d'Australie (3-0), et celles de Borna Gojo et Borna Coric qui ont signifié l'élimination en Coupe Davis pour l'Autriche.


Thiem est convaincu que son rétablissement ne dépend que de lui, et que personne ne peut l'aider à sortir de cette situation, pas même un certain Roger Federer : "Cela ne dépend que de moi.

Je pourrais prendre Federer comme coach mental, mais je suis convaincu qu'il ne m'aiderait pas", a déclaré Thiem dans une interview accordée au journal allemand Der Standard. "À Melbourne, après la finale, j'ai vu à quel point Novak Djokovic était dynamique.

C'est une phase difficile lorsque vous avez du succès. Ce n'est pas très amusant. J'ai toujours eu du mal à savourer les victoires." Thiem a ajouté qu'il a pris la décision de jouer pour le plaisir, et non plus pour être une machine prête à apporter des titres.

"J'essaie de m'éloigner de l'idée d'être une machine. Je ne m'entraîne plus pendant des heures sans penser à rien. J'essaie de profiter davantage des bonnes choses. Pour moi, cela signifie de bons coups ou de bons points.

Mais ce n'est pas facile". Le joueur de 29 ans a ensuite reparlé de sa déception après sa défaite en Coupe Davis : "Je suis déçu de ne pas avoir pu aider l'Autriche à gagner le match de Coupe Davis contre la Croatie"

Corretja parle du Roi Roger.

Alex Corretja a commenté à nos confrères d'Express Sport, l'éventuel nouveau métier de Roger Federer, le Suisse ayant été approché par la BBC pour devenir consultant télé.

"Roger peut faire ce qu'il veut, il sera le bienvenu partout où il ira. Il connaît le tennis, il aime le tennis, il est très respecté, c'est un gars tellement classe. Ce serait formidable pour nous de l'avoir quelque part en rapport avec le tennis.

Je pense qu'il est bon d'avoir les anciens joueurs impliqués car ils peuvent ajouter beaucoup de choses, ils ont une expérience unique. Ils peuvent donc proposer des analyses pertinentes car ils ont souvent vécu des moments ou des situations similaires à ce qui peut se passer sur un court lorsqu'ils sont sur le bord du court en tant que consultant."

Alex Corretja Roger Federer
SHARE