Roger Federer : Entrée en lice en douceur à Roland Garros


by   |  LECTURES 480
Roger Federer : Entrée en lice en douceur à Roland Garros

Paris - De retour à Porte d’Auteuil après sa défaite en quarts contre Stan Wawrinka en 2015, Roger Federer atterrit en douceur sur la terre battue parisienne dans le nouveau stade Philippe Chatrier.

Le Suisse a pris aisément le dessus - en trois sets - sur l’Italien Lorenzo Sonego, qui était lui à sa première participation au niveau du Grand Chelem. Sur le coup de l’émotion, le natif de Turin a mis du temps à prendre du courage après un départ cauchemardesque, pour se réveiller ensuite vers la fin du deuxième set.

Salué chaleureusement par le public français, Federer n’a lui tremblé une seconde en s’envolant pour le 2e tour où il aura affaire à l’Allemand Otte, qui s’est débarrassé quant à lui du Tunisien Jaziri en quatre parties (6-3 6-1 4-6 6-0).

Le 3e mondial, qui a notamment offert une performance sans bavures au service, a qualifié ce premier match de "Bon test" à la lumière des qualités affichées par son rival cette saison, celui-ci étant lui de se hisser en quarts au Masters 1000 de Monte-Carlo en avril.

Sonego se laissant breaker dès le premier jeu, Federer n’a pas de mal à monter à 4-0 puis à clôturer le set sur le score de 6-2. Dans la deuxième manche le scénario suit le socle de la première, cependant sur le score de 4-1 en faveur de Federer l'Italien se voit offrir 3 balles de break consécutives : le Piemontais rate un coup droit facile en avançant et permet à Roger de revenir à égalité.

Sur une quatrième balle de break, Federer commet cette fois-ci une double faute ; c'est à ce moment-là que le jeune Lorenzo a un sursaut et s’approprie le 7e jeu par un ace. Federer répond à son tour grimpant à 5-3, grâce à quatre premières balles de service très efficaces.

L'Helvète est également glacial dans le jeu de service suivant, qui lui permet de conduire 2 sets à 0 (6-4). Une balle de break sauvé par Sonego dans le tout premier jeu, puis le score suit les tours de service dans le troisième set.

Premier c’mon crié par Federer à 3-3, Sonego répond avec une amortie sournoise et un un coup droit long-de-ligne gagnant. Sur le score de 4-4, Federer décroche deux balles de break d'affilée en capitalisant la seconde grace à un retour lifté croisé sublime, sur lequel Sonego ne peut que monter au filet s’exposant au passing de son adversaire.

Le 20 fois vainqueur en Grand Chelem, sacré champion ici il y a juste 10 ans, n’a qu’à mettre le mot de la fin lors du jeu suivant : 6-2 6-4 6-4 en 1 heure 41 minutes.