Roger Federer revient sur sa prise de tête avec l'arbitre Carlos Bernardes


by   |  LECTURES 2033
Roger Federer revient sur sa prise de tête avec l'arbitre Carlos Bernardes

Roger Federer avait discuté pendant un moment avec l'arbitre de chaise Carlos Bernardes, lors de son match de troisième tour à Rome contre Borna Coric. Le Suisse n'était pas satisfait des conditions du terrain : "Je ne comprends pas très bien comment font les [autres] joueurs", a commenté Federer, "Ils arrosent le terrain et on invite à recommencer le jeu.

Quand les joueurs ont-ils le temps de vérifier les lignes ? C'est comme, 'D'accord, je suppose que nous pouvons jouer. Les lignes sont mouillées. Les lignes mouillées signifient que vous glissez plus.

Quand j'ai glissé, je me suis fait mal aux orteils à deux matches. Ma jambe aussi me faisait un peu mal. Je ne sais pas. Je ne comprends pas tout simplement. Ils ne nous font pas jouer parce que Carlos m'a dit, tu n'as pas à jouer.

Je lui ai dit : 'Pourquoi as-tu ordonné l'heure de recommencer le jeu ? Vous nous faites rester là et sentir la pression de 10 000 personnes et d'un public qui nous suit en direct' Le joueur cédera toujours au final et je suppose que je dois jouer.

Je ne peux pas attendre. Cela va prendre pratiquement cinq minutes. C'est le temps que cela va prendre pour que les lignes soient sèches. Je ne pense pas que nous devrions jouer avec les lignes mouillées. Personne ne veut qu’un joueur soit blessé à cause de quelque chose d'aussi stupide que cela, juste pour continuer le match.

C'est la raison pour laquelle j’ai trouvé génial ce que le ramasseur de balle a fait pour faire sécher les lignes. C'est vite fait. Je sais que c'est un peu pénible de le faire. Je suis étonné de voir que les joueurs soient d'accord de jouer avec des lignes dans cet état. Cela dure depuis des années. J'ai toujours pensé que c'était dangereux"