Roger Federer : "J'avais un plan B pour la Laver Cup "

Roger Federer a évoqué la célèbre cérémonie de la Laver Cup lors d'une remise de prix en Suisse.

by Khalil Semlali
SHARE
Roger Federer : "J'avais un plan B pour la Laver Cup "

Roger Federer a disputé ses premiers quarts de finale en Grand Chelem lors de tournois consécutifs à Roland Garros et Wimbledon en 2001. Le Suisse n'a pas été en mesure de réitérer ces résultats un an plus tard, subissant des pertes précoces et espérant un meilleur parcours en 2003.

Federer a remporté son premier titre sur gazon à Halle quelques semaines avant Wimbledon et s'est rendu au All England Club en tant que favori. Roger n'a perdu qu'un seul set contre Hyung-Taik Lee, Stefan Koubek et Mardy Fish qu'il a rencontré en deuxième semaine.

Le Suisse a battu Feliciano López au quatrième tour malgré une grave blessure au dos qui a failli lui coûter le premier set et peut-être même le match entier. Federer a battu Sjeng Schalken, blessé, en quart de finale pour préparer le choc très attendu contre Andy Roddick, deux jeunes s'affrontant pour leur première finale de Majeur.

Federer a joué à un haut niveau pour s'imposer 7-6, 6-3, 6-3 en une heure et 43 minutes. Roger a évité une balle de set dans le tie break et n'a jamais regardé en arrière dans les sets deux et trois.

Roddick n'a manqué que deux occasions de break au début du deuxième set et a eu du mal à suivre le rythme de son adversaire.
L'Américain a subi trois breaks qui ont propulsé Roger sur la ligne d'arrivée.

Avec 34 vainqueurs de service, Federer n'a commis que 35 erreurs pour bien dompter ses coups et faire monter la pression en face. Après le match, Roger se sentait en confiance après une performance aussi solide, prouvant qu'il a l'étoffe d'un grand et espérant plus dans le choc pour le titre contre Mark Philippoussis.

Le Suisse était prêt à retenter sa chance les années suivantes s'il perdait la finale, ce qui n'a pas été le cas. "J'ai encore un match à jouer, et si je ne gagne pas le titre, j'essaierai de revenir et de réussir dans les prochaines années".

Federer a visité Wimbledon lors d'une escale à Londres.

Lors de la remise des Trophées du sport en Suisse, Roger Federer a évoqué la célèbre cérémonie de la Laver Cup.

Le Suisse devant sa famille a même révélé qu'il y avait plusieurs scénarios en fonction de son état émotionnel. "En fait, avec mon agent Tony Godsick, nous avions prévu un plan B si jamais je n'avais pas été capable de dire un mot.

Je dois dire que j'étais un peu anxieux avant que tout ne se mette en place. Au début, quelques semaines avant, je n'étais même pas sûr de pouvoir jouer, alors je pensais que j'allais devoir me présenter en costume-cravate.

Puis j'ai su que je pouvais faire un double et cela m'a un peu détendu. Le jour J, malgré les larmes et les émotions, j'ai réussi à dire quelques mots, donc c'était super, et je pense qu'au final je me suis bien battu (rires)".

Roger Federer Laver Cup
SHARE