Roger Federer : "Je n'aurais jamais pensé pouvoir tenir aussi longtemps sur le tour"

Roger Federer revient sur plusieurs sujets lors d'une interview avec Trevor Noah.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Roger Federer : "Je n'aurais jamais pensé pouvoir tenir aussi longtemps sur le tour"

Roger Federer admet qu'il est heureux du fait que sa rivalité avec Rafael Nadal et Novak Djokovic ait connu une fin très positive. Federer, 20 fois champion du Grand Chelem, a livré de grandes batailles contre Nadal et Djokovic, ses plus grands rivaux.

Fin septembre, Nadal et Djokovic ont assisté à la Laver Cup pour participer aux adieux de Federer. Pendant que Federer et Nadal jouaient leur match de double, Djokovic les soutenait depuis le banc de l'équipe d'Europe.

Revenant sur sa rivalité avec Nadal et Djokovic, Federer a admis qu'il y avait des moments où le trio "se voyait tout le temps." "Je pense que la fin a été très émouvante. Et d'être vraiment dans une sorte de grande amitié avec les gars à la fin de ma carrière, après tout ce que nous avons traversé.

Des matchs difficiles, de grandes victoires et de lourdes défaites et, au final, avoir toujours cette camaraderie, c'est incroyable. C'est une petite anecdote, car peut-être que les gens ne le savent pas, mais nous partageons le même vestiaire, nous partageons les mêmes restaurants.

Nous logeons généralement dans les mêmes hôtels. Nous nous voyons donc tout le temps. Et nous nous entraînons même ensemble." "Mais c'est pourquoi j'ai fini par m'entraîner peu avec Novak et Rafa.

Pas tellement avec eux. Mais oui, avec beaucoup d'autres gars, Stan Wawrinka par exemple avec qui j'ai beaucoup joué en entrainement", a déclaré Federer à Trevor Noah dans The Daily Show. Pour le dernier match de sa carrière, Federer voulait faire équipe avec Nadal.

Sans surprise, Nadal a accepté d'exaucer le souhait de Federer et c'est ainsi que la carrière du Suisse a pris fin.

Les dernières nouvelles du roi Roger.

Roger Federer est apparu en pleine forme sur le plateau du Daily Show, aux Etats-Unis.

Après avoir raconté des anecdotes savoureuses sur son passage à Wimbledon en novembre dernier, sa rivalité avec Rafael Nadal et Novak Djokovic ainsi que son appel à l'Espagnol avant la Laver Cup, le Suisse a tenté d'expliquer sa longévité.

"Quand j'étais petit, j'avais Michael Schumacher que j'admirais, qui a été au sommet pendant si longtemps. Tiger Woods, c'est la même chose. Et j'ai toujours pensé que c'était impossible de faire ça, de rester au sommet pendant si longtemps et d'avoir cette volonté.

Maintenant les gens me demandent, "comment as-tu fait ? Je leur dis que c'est normal. On va sur le terrain, on recommence et on essaie de gagner à nouveau. Et c'est amusant, alors on continue à le faire. Tout le monde aimerait être à notre place, n'est-ce pas ? Et puis on a aussi le devoir, à mon sens, de bien représenter le sport et d'en profiter autant que possible.

J'ai vraiment l'impression d'avoir pressé ce citron jusqu'à la dernière goutte. J'ai fait de mon mieux jusqu'à la fin."

Roger Federer
SHARE