Steve Flink : "Roger Federer avait l'impression que Toni Nadal parlait trop"

Flink explique les éléments qui ont cimentés la relation entre Rafael Nadal et Roger Federer.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Steve Flink : "Roger Federer avait l'impression que Toni Nadal parlait trop"

Dans une longue interview pour le site internet de l'ATP, Roger Federer a tenu à remercier ses innombrables fans pour le grand soutien dont ils ont fait preuve tant au cours de sa longue carrière que lors de sa retraite de la Laver Cup 2022.

Roger a déclaré : "C'est vraiment le bon moment pour remercier tous ceux qui m'ont soutenu tout au long de ma carrière. Mes fans ont vieilli avec moi. Sans le soutien des gens, je n'aurais jamais ressenti toutes ces émotions.

Cela va me manquer d'interagir à la fois avec les fans et avec tout le monde." Le maestro suisse a ensuite ajouté : "J'ai toujours aimé voyager dans le monde et jouer au tennis, en fait dans ma lettre j'ai écrit que ce n'est pas un adieu.

Pour moi, il était important de souligner que je ne m'éloignerai pas du tennis. Les gens auront l'occasion de me revoir , mais d'une manière différente. Au début de l'été, j'ai compris qu'un retour sur le circuit serait impossible."
"Lorsque j'ai essayé d'augmenter la charge de travail, mon genou n'a donné aucun signe positif.

L'opération que j'ai subie en juillet a confirmé qu'il n'y avait plus de progrès" Roger Federer a dis au revoir au tennis lors de la Laver Cup, l'exhibition dont il est le fondateur, qui s'est déroulée à l'O2 Arena de Londres du 23 au 25 septembre.

L'ancien numéro 1 mondial, qui n'avait pas joué depuis plus d'un an, a disputé un double avec son ami et grand rival Rafael Nadal. Tous deux ont été battus par les Américains Frances Tiafoe et Jack Sock, bien que le Suisse ait eu une balle de match sur son service dans le super tie-break.

Le 20 fois champion du Grand Chelem a reçu un splendide hommage à la fin du match, ne pouvant retenir ses larmes. Nadal a également éclaté en sanglots et l'image des deux se tenant la main est immédiatement devenue iconique.

Flink sur Nadal et Federer.

Le journaliste sportif et historien américain Steve Flink a mis en lumière le caractère unique de la rivalité entre Roger Federer et Rafael Nadal. "Il y a eu des moments difficiles inévitables comme la finale de l'Open d'Italie 2006 où Roger a eu l'impression que Toni Nadal parlait trop.

Mais ils ont dépassé ces moments si facilement et si rapidement", a déclaré Flink. "Je pense que leur respect pour la compétition pour les prix les plus prestigieux est la clé. Lorsque vous jouez trois finales de Roland-Garros d'affilée et que, les mêmes années, vous jouez la finale de Wimbledon, il n'y a jamais rien eu de tel.

Comment ne pas se respecter mutuellement alors que chaque joueur est assez bon pour atteindre la finale sur la surface de l'autre. Je pense donc qu'à certains égards, l'immense respect mutuel qu'ils ont l'un pour l'autre a été cimenté à cette époque", a-t-il déclaré.

Roger Federer Toni Nadal Rafael Nadal
SHARE