Roger Federer : "Voilà comment le SABR est né".

Le phénoménale coup du Suisse à pris naissance en plaisantant avec Benoît Paire à Cincinnati en 2015.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Roger Federer : "Voilà comment le SABR est né".

Au cours d'une longue interview, Roger Federer, qui vient de faire ses adieux au tennis à la Laver Cup, a évoqué la façon dont est née la SABR. Roger a raconté : "Pourquoi ai-je inventé le SABR ? En fait, cela n'avait rien à voir avec Rafael Nadal et Novak Djokovic.

Je l'ai fait en plaisantant avec Benoît Paire à Cincinnati en 2015, pendant une séance d'entraînement pour compenser le décalage horaire. Severin Luthi voulait que j'aille davantage sur le terrain et j'ai commencé à le faire.

J'avais déjà essayé en Suisse quelque temps auparavant, mais c'est avec Benoît que ça a vraiment pris forme." Le SABR est un coup unique créer et peaufinné par Roger Federer, il s'agit d'un retour de service en demi-volée que le Suisse exécute dès le rebond de la balle après le service et tout cela tout près du filet.

"On s'est entraîné de manière totalement détendue, en rigolant et en essayant les coups les plus fous auxquels on pouvait penser. On arrive vers 15h, le match a lieu le soir, après le coucher du soleil on était seul sur le terrain, c'était fabuleux." Le Suisse a choisi son match parfait : "Eh bien, je dirais la finale de l'US Open 2004 contre Hewitt.

On ne voit pas tous les jours une finale de Grand Chelem qui commence et se termine par un 6-0 !".

Roger a dit adieu aux courts de tennis.

La nouvelle de la retraite de Roger Federer a suscité une myriade de réactions aux quatre coins du monde.

Bien qu'il ne s'agisse pas d'un coup de tonnerre, peu de gens s'attendaient à ce que le roi en dise assez lors de la Laver Cup. En effet, sa présence à l'ATP de Bâle avait été confirmée et des rumeurs annonçaient un dernier tour de manège en 2023.

Après avoir subi une énième opération du genou droit l'an dernier, le phénomène suisse a tenté par tous les moyens de revenir compétitif. Lorsqu'il a essayé de pousser plus fort à l'entraînement, il a réalisé qu'il ne pouvait plus continuer.

En outre, il a subi une résonance dont le résultat n'était pas du tout satisfaisant. Le 15 septembre en début d'après-midi, le maestro a annoncé sa décision via un message posté sur Instagram.

Le 20 fois champion du Grand Chelem a promis qu'il ne s'éloignera pas trop du tennis et qu'il cherchera de nouveaux moyens de rester en contact avec ses fans.

Roger Federer Benoit Paire
SHARE