Roger Federer : "J'aimerais vivre comme une personne normale"


by   |  LECTURES 1115
Roger Federer : "J'aimerais vivre comme une personne normale"

Lors d’un entretien accordé à El Pais, Roger Federer a été interrogé sur quel personnage il aimerait devenir s'il le pouvait. Le Suisse n’a choisi ni athlètes ni musiciens célèbres : "Je choisirais d'être une personne ordinaire.

Comment est-ce une vie normale ? Comment une personne normale vit-elle ? Je voudrais pouvoir le faire un jour, voire une semaine. Le travail ne doit pas nécessairement être quelque chose d'extraordinaire, quelque chose qui vous inspire beaucoup, mais un travail normal.

C'est ce que je recherche le plus avec ma famille. Les tournois ne reflètent pas la réalité" Comment se voit-il dans dix ans ? "Je ne sais pas. Bonne question. J'aurais certainement choisi autre chose que le tennis qui m’aurait intéressé et rendu heureux.

Il faut également tenir compte de l'âge de mes enfants dans dix ans; mes filles auront 20 ans et mes fils 15 ans, ce qui est totalement différent à présent. J'espère que d'ici là ma Fondation aura beaucoup grandi et que j'aurais beaucoup voyagé.

J'espère être en contacte au tennis, d'une manière ou d'une autre, que ce soit en tant que mentor ou quelque chose de totalement différent, je ne le sais pas. Il y a tellement de choses que l’on peut faire"

Comment garde-t-il sa passion ? "C’est juste que j’aime jouer. Je me souviens de mes années juniors et ce que j’aimais le plus. C’était de jouer au tennis avançant toujours vers le prochain match.

Il y aussi les voyages à travers le monde, jouer sur de grands terrains. Je m’amusais bien. J’ai aussi une grande équipe qui me soutient beaucoup. Les gens me regardent et se demandent comment je le fais, et ils me donnent un ou 10% d’extra.

Je ne peux pas tout faire tout seul. Espérons qu'il me reste beaucoup d'énergie en réserve. J'aime venir aux tournois et voir les autres joueurs. Ils sont comme mon autre famille"