Roger Federer : "Je crois que j'aurais eu une chance contre..."

Federer parle de sa dernière participation à Wimbledon en 2021.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Roger Federer : "Je crois que j'aurais eu une chance contre..."

Au début de l'été, Roger Federer a constaté qu'il ne pouvait plus concourir au plus haut niveau. Lorsqu'il a essayé de pousser plus fort à l'entraînement, son genou droit n'a pas répondu comme il l'aurait espéré.

Le champion suisse a subi une résonance, dont le résultat n'a pas été du tout satisfaisant. En quelques jours, le roi a compris que c'était fini et a commencé à réfléchir à la manière de l'annoncer.

Dans une lettre postée sur Instagram le 15 septembre, le Bâlois de 41 ans a annoncé que la Laver Cup serait son dernier événement ATP. L'événement londonien n'a pas trahi les attentes, offrant un spectacle et des moments mémorables.

L'ancien numéro 1 mondial a joué son dernier match aux côtés de Rafael Nadal avant de recevoir un splendide hommage. Les larmes de Roger et Rafa resteront l'une des images les plus iconiques de l'ère moderne, ainsi qu'un bel exemple pour les jeunes.


Les deux dernières années et demie ont été un véritable calvaire pour le Maestro, qui avait tenté un retour timide en 2021. Federer avait atteint les huitièmes de finale à Roland-Garros et les quarts de finale à Wimbledon, avant de subir une nouvelle opération du genou.

Federer se souvient de Wimbledon 2021

Roger Federer a affronté Adrian Mannarino au premier tour et n'a pas bien joué, permettant à son adversaire de prendre un avantage de deux sets à un. Le Français s'est retiré sur blessure au début du cinquième set, et Federer s'est retrouvé au deuxième tour.

"Felix m'a battu à Halle, et j'ai pleuré après ce match, sachant que je ne gagnerais pas Wimbledon. J'étais réaliste quant à mes chances au All England Club, mais je devais y être à tout prix.

J'ai eu un peu de chance contre Mannarino et je me suis senti mieux lors des rencontres suivantes. J'ai bien joué contre Norrie, et je crois que j'aurais eu une chance contre Berrettini en demi-finale si j'avais battu Hurkacz en quarts.

J'avais battu Matteo par le passé à Wimbledon, et j'aurais peut-être pu le faire à nouveau." "Novak Djokovic m'attendait en finale, et qui sait ce qui aurait pu se passer. Pourtant, quand tout était fini, j'avais l'impression d'être à des kilomètres de leur niveau", a déclaré Roger Federer.

Lors de la conférence de presse qui a suivi le tournoi, Roger Federer a souligné que le format de la Laver Cup permettait aux vainqueurs de plusieurs Grands Chelems de tisser des liens sur le terrain et en dehors.

"Même si nous allons dîner tard le soir, comme ici cette semaine, j'ai vraiment apprécié mon temps avec Novak et aussi Andy et tous les membres de l'équipe que j'ai appris à mieux connaître."

Roger Federer Wimbledon
SHARE