"La façon dont Roger Federer le fait est toujours aussi fluide", déclare l'ancien as



by   |  LECTURES 1547

"La façon dont Roger Federer le fait est toujours aussi fluide", déclare l'ancien as

Roger Federer clôturera sa très courte saison à l'ATP de Bâle, qui revient au calendrier après l'annulation des deux dernières éditions en raison de la pandémie. En plus de Roger, il y aura aussi Carlos Alcaraz, Stan Wawrinka, Casper Ruud, Felix Auger-Aliassime et Lorenzo Musetti.

Dans une interview accordée au portail Suisse Baz Sport, Roger Brennwald, directeur du tournoi de Bâle, n'a fait aucun commentaire sur la forme de Federer. Il a déclaré: "Nous savons qu'il s'entraîne, mais lui seul peut donner certaines informations sur son statut." S'adressant à ESPN, John McEnroe a commenté le retour imminent du Suisse: "Je pensais qu'il prendrait sa retraite à Bâle, mais il semble qu'il veuille rejouer en 2023.

Roger a gagné le droit de faire ce qu'il veut. En raison de son âge et du fait qu'il n'ait pas joué depuis longtemps, la pression sur ses épaules continuera à être énorme." Il manque de moins en moins pour le retour de Roger Federer sur les pistes.

L'ancien numéro 1 mondial sera l'un des protagonistes de la Laver Cup, l'exposition qu'il a fondée, qui se déroulera à l'O2 Arena de Londres du 23 au 25 septembre. Le phénomène Suisse tentera de mener la Team Europe à la victoire aux côtés de Rafael Nadal (dont la présence est mise en doute), Novak Djokovic et Andy Murray.

Ce sera une occasion importante de voir la forme du Suisse qui n'a plus joué depuis Wimbledon 2021. Le Bâlois de 41 ans a vécu un véritable calvaire ces deux dernières saisons, devant faire face à un grave problème au genou droit.

Mike Bryan fait les éloges de Roger Federer

C'est le débat le plus long et le plus houleux du tennis et maintenant les frères Bryan nous ont donné leur verdict sur qui restera dans les mémoires comme le plus grand joueur de tous les temps.

"Pour moi, ça doit être Roger Federer", a déclaré Mike à Tennis365. "Ces quelques années où il dominait, il n'a quasiment perdu aucun match. La façon dont il le fait est toujours si lisse.

Il ne transpire pas, il est comme un maître zen. Il est aussi le plus détendu du vestiaire. Avant une finale de Wimbledon, il rigole dans les vestiaires comme si c'était un dimanche après-midi dans le parc.

Quand tout sera dit et fait, qui sait qui aura tous les records, mais j'aurai toujours une place spéciale dans mon cœur pour Roger Federer. "