Roger Federer : "J'ai mis beaucoup d'énergie dans..."

Roger Federer souhaite revenir en compétition

by Veronique Martin
SHARE
Roger Federer : "J'ai mis beaucoup d'énergie dans..."

Roger Federer a décroché son premier titre majeur à Wimbledon en 2003. Le jeune Suisse a perdu un set en sept jeux pour soulever le trophée avec style. Une semaine plus tard, Federer a perdu contre Jiri Novak en cinq sets lors de la finale de Gstaad et a fait une pause avant Montréal et Cincinnati.

Roger a laissé passer l'opportunité de devenir le n°1 mondial pour la première fois lors d'épreuves consécutives des Masters 1000, perdant face à Andy Roddick et David Nalbandian.

Federer a eu une autre chance de récupérer le trône d'ATP à l'US Open, cherchant son premier résultat notable lors du dernier Majeur de la saison. Comme les années précédentes, Roger n'a pas pu tirer le meilleur parti de lui à New York.

Il a battu Jose Acasuso, Jena-Rene Lisnard et James Blake avant de subir une défaite avec un score de 3-6, 7-6, 6-4, 6-3 contre David Nalbandian. L'Argentin s'est imposé lors de ses premières rencontres, puisque deux semaines plus tôt, à Cincinnati, il avait battu Federer en deux tie breaks.

Le match de New York a duré deux heures et 52 minutes, avec de nombreux longs échanges et des fautes directes des deux. Federer a subi six breaks sur 16 occasions qui lui ont été offertes par Nalbandian, qui a pris un bon départ avant de se retrouver mené 5-0 dans le deuxième set.

Le Suisse a perdu un énorme déficit mais a perdu le tie-break, ratant l'occasion de prendre une énorme avance et renvoyant l'élan dans l'autre sens. Avec un élan de son côté, Nalbandian a prévalu dans le troisième et quatrième set pour sceller l'affaire et se qualifier pour les quarts, laissant Roger les mains vides pendant la saison Nord-Américaine.

"J'ai déjà subi des défaites décevantes ; en ajouter une autre à cette liste ne change pas grand-chose."

Roger Federer veut revenir

Le grand retour de Roger Federer approche. Il fera partie de la cinquième édition de « sa » Laver Cup qui se tiendra à l'O2 Arena de Londres du 23 au 25 septembre.

Il jouera ensuite le tournoi dans sa ville natale de Bâle du 22 au 30 octobre, avant de se tourner vers 2023, selon ce qu'il ressent. Cela n'a pas empêché le Suisse (41 ans en août) de parler ouvertement de sa future retraite au média Néerlandais Algemeen Dagblad.

"Je suis un amoureux de la victoire, mais si vous n'êtes plus compétitif, alors il vaut mieux arrêter. Je ne pense pas avoir besoin de tennis. Je suis content des petites choses, comme quand mon fils fait quelque chose de bien et quand ma fille rentre à la maison avec une bonne note.

Le tennis fait partie de mon identité, mais pas entièrement. Je veux avoir du succès et le rester, et je mets beaucoup d'énergie dans les affaires - je donne probablement plus que je ne devrais parfois, mais cela peut aussi arriver en dehors du sport.

Je sais qu'une carrière professionnelle ne peut pas durer éternellement et c'est très bien, " a déclaré Roger, qui prendra la mesure au début de l'automne.

Roger Federer
SHARE