Entretien avec Roger Federer : "J'ai pu goûter aux plus incroyables..."



by   |  LECTURES 4364

Entretien avec Roger Federer : "J'ai pu goûter aux plus incroyables..."

Roger Federer s'est entraîné durant plusieurs semaines pour préparer son retour sur le circuit ATP, et précisément pour la Laver Cup en septembre et plus tard pour l'ATP 500 à Bâle, le tournoi qui se déroule chez lui.

Le champion suisse a accordé entre-temps une interview à Caminada Magazin, dans laquelle il a surtout expliqué comment il se sentait à ce moment de sa vie, tout en parlant de l’espoir qu’il entretient de revenir jouer au tennis professionnel dès que possible.

"Je ne poste pas beaucoup de photos de mes entraînements épuisants, parce que je les ai toujours vus comme une routine, car tout le monde s'entraîne dur", a affirmé le vainqueur du Grand Chelem à 20 reprises.

"Un jour, je me suis juré qu'à la fin de ma carrière, je ne serait pas complètement détruit. (C’est parce que) Plus tard j'aimerais aller skier avec mes enfants, jouer au foot avec mes coéquipiers, et c'est pour cela que je fais aussi de la rééducation maintenant, ce n'est pas uniquement pour le tennis.

Je veux avoir une vie après ma carrière. Je ne peux pas penser à un si long terme. En ce moment, j'attends l'approbation des médecins, je suis prêt à redonner le meilleur de moi-même.

Je me sens comme un cheval de course qui cherche à nouveau sa place, je suis prêt à courir. J'espère pouvoir jouer à nouveau cet été, le fait de rentrer à la maison le soir après une dure journée d'entraînement, tout cela me manque", a-t-il continué.

Federer a également parlé de son collègue, Rafael Nadal. "C'est incroyablement inspirant que quelqu'un puisse se remettre de tant de problèmes de santé. Rafa et moi nous parlons au téléphone de temps en temps, nous parlons beaucoup.

Je savais qu'il ne passait pas un bon moment, mais il a réussi à s'en sortir quand même, et donc j'étais vraiment content pour lui. C'est comme une voiture, il faut tourner d'innombrables vis avant que le moteur ne fonctionne bien", a ajouté Federer.

Les anecdotes de Roger Federer durant l’interview

Durant l’entretien avec Caminada, Roger Federer a également révélé quels étaient son vin et sa nourriture préférés.

"Eh bien, c'était probablement en 2005, suite à ma victoire contre Andre Agassi à l'US Open", a déclaré le Suisse. Nous devions sortir car, ils ont dit que le bar allait fermer, alors nous avons commandé quelques derniers verres, après quoi j'ai eu la nausée pendant plusieurs jours.

Mais en réalité, je ne perds jamais le contrôle, et le fait de boire et conduire en même temps n'est pas une option."
Notre vin préféré est un Cos d'Estournel 2009", a révélé le célèbre sportif.

"C'était durant une année émouvante, où nous nous sommes mariés puis les filles sont nées. A cette époque, j'avais acheté de nombreuses caisses de ce Bordeaux.

En ce moment, j'aime aussi beaucoup les vins italiens Guado al Tasso, Sassicaia, Tignanello et d'autres. Mirka et moi aimons aussi boire du champagne quand il s'agit de célébrer des moments spéciaux."


La conversation a ensuite viré vers les choix alimentaires du champion de tennis. En divulguant certains de ses repas préférés, Federer a nommé trois plats traditionnels suisses. "J'ai tellement voyagé que j'ai pu goûter aux plus incroyables spécialités sur l’ensemble des continents, mais au final je reviens toujours aux choses les plus simples – qui sont très suisses – j'aime plus que tout la fondue, la raclette et le rösti", a-t-il déclaré.