L'ancien as d'ATP remercie Roger Federer



by   |  LECTURES 774

L'ancien as d'ATP remercie Roger Federer

Roger Federer veut s'offrir un dernier tour de manège avant de raccrocher sa raquette. L'ancien numéro 1 mondial a beaucoup peiné à trouver la bonne continuité ces deux dernières années, à cause d'une grave blessure au genou droit.

Autant dire que le champion Suisse n'a disputé que 13 matchs officiels en 2021, récoltant neuf victoires et quatre défaites. Wimbledon et les Jeux Olympiques de Tokyo étaient ses grands objectifs saisonniers, mais le King était trop loin de la meilleure forme pour pouvoir augmenter ses trophées dans la vitrine.

Les huitièmes de finale de Roland Garros et les quarts de finale des Championnats ont été ses meilleurs résultats, un butin bien trop maigre pour une légende de son calibre. Le champion du Grand Chelem à 20 reprises, qui a subi une opération au genou pour la troisième fois en 18 mois, espère revenir à la fin de l'été ou au début de l'automne.

Pour le moment, sa présence à la Laver Cup et à l'ATP de Bâle est confirmée. Au micro de 'AS', Tommy Robredo - qui vient de prendre sa retraite du tennis - a prononcé de belles paroles pour Roger Federer et Rafael Nadal.

Robredo fait l'éloge de Roger Federer

"Quand j'ai commencé en Grand Chelem, si tu étais éliminé au premier tour tu gagnais 6 000 euros et maintenant c'est 60 000. Tout ça, c'est grâce à Rafael Nadal et Roger Federer.

Grâce à Rafa, il y a aussi de gros tournois ou de gros sponsors qui viennent en Espagne. Sans lui, j'aurais peut-être gagné quelques matchs de plus, mais je n'aurais pas eu la même vie.

Aujourd'hui, je suis calme, je sais que je me suis donné à cent pour cent, et c'est la chose la plus importante", a déclaré Tommy Robredo. Après sa défaite face à Denis Shapovalov au troisième tour de Rome, Nadal s'est ouvert sur sa blessure au pied.

Il a expliqué que sa blessure était un obstacle constant pour lui depuis 2005, date à laquelle elle a été détectée pour la première fois. A plusieurs reprises dans sa carrière, l'ancien No.1 a atteint le point culminant, mais n'a pas été en mesure de le maintenir en raison du syndrome de Mueller-Weiss.

Rafael Nadal a débuté son année sur une note extrêmement positive. Cependant, une blessure aux côtes a forcé le sensationnel Espagnole à s'absenter du circuit pendant un mois.

Cela a entraîné un retard dans sa saison sur terre battue. Après avoir raté Monte Carlo et Barcelone, l'Espagnol a commencé sa saison sur terre battue à Madrid, où il a subi une défaite en quart de finale et maintenant à Rome avec une défaite au troisième tour.