Alex Corretja:"Il ne laisse pas Roger Federer prendre son coup droit car ..."



by   |  LECTURES 898

Alex Corretja:"Il ne laisse pas Roger Federer prendre son coup droit car ..."

Sinner accueille Roma avec un peu d'amertume dans la bouche. Surtout ne pas pouvoir jouer ses cartes jusqu'au bout ("Peut-être qu'il perdait quand même, mais..." ) face au "dieu Grec" du tennis.

En fait, le déclin physique du South Zip après le premier set n'était que trop apparent. "C'est arrivé dans le dernier point du tie-break -a déclaré Jannik en conférence de presse- : dans une reprise droite, la hanche s'est tournée et j'ai senti un coup là-bas.

Le traitement avec le physiothérapeute n'a pas aidé et dans le deuxième set, je n'ai pas pu m'exprimer pleinement. Dommage, car il avait joué un premier set correct…. Maintenant, on verra ce que diront les examens."

Quoi qu'il en soit, le bilan du tournoi était très bon : "Qu'est-ce qui est positif pour moi? Un premier set dans lequel j'ai fait beaucoup de bonnes choses, en suivant la bonne tactique. Au tie-break il a très bien joué le point en 5 partout mais mon deuxième service n'a pas été trop incisif.

Pendant le set, j'ai eu plus d'occasions mais il a beaucoup économisé avec le service. Après tout, j'ai marqué deux points de plus que lui malgré un mauvais départ, mené 3-0.

Comparé au match joué contre Stefanos en Australie, c'était beaucoup mieux. Sans le problème physique, j'avais l'impression qu'il aurait pu jouer jusqu'au bout, alors peut-être qu'il perdrait de toute façon.

Dans tous les cas, vous ne pouvez pas répondre aux ‘Et si’." La courte défaite à Monte-Carlo contre Zverev et la défaite d'aujourd'hui contre Tsitsipas montrent une augmentation évidente du niveau de jeu du Tyrolien du Sud : "Je dois m'améliorer physiquement, ce n'est pas nouveau, et nous y travaillons dur -ajoute Sinner- .

Fait intéressant, Alex Corretja a un bilan positif en tête-à-tête contre Roger Federer (3-2) et Rafael Nadal (2-0).

Alex Corretja parle de Roger Federer

Alex Corretja a récemment donné son avis sur le débat pour le GOAT, affirmant que Roger Federer ne devrait pas être exclu de la discussion simplement à cause de son mauvais bilan face à Novak Djokovic et Rafael Nadal.

"Quand les gens disent que Roger Federer a perdu plus de fois contre Novak Djokovic et Rafael Nadal et que c'est pourquoi il ne peut pas être le meilleur de l'histoire, c'est absurde pour moi", a déclaré Corretja.

"En raison de leur style de jeu contrasté, Nadal va évidemment lui faire beaucoup de dégâts. La seule taupe tactique qui lui fait mal est la balle haute du revers et le meilleur coup de l'histoire est le coup droit croisé haut de Rafa sur le revers de l'adversaire ", a déclaré Corretja.

"Le meilleur de l'un est combiné avec le seul point faible de l'autre. Et le fait que Djokovic l'ait battu est aussi normal - parce qu'il neutralise son service comme personne d'autre, parce qu'il joue très longtemps, parce qu'il ne le laisse pas prendre son coup droit comme il le souhaite", a déclaré Corretja.

"C'est normal qu'il l’ait battu plusieurs fois. Ce que je veux dire, c'est que ce sont des styles de jeu, rien de plus."