"Roger Federer a connu un début de saison phénoménal quand..."



by   |  LECTURES 1452

"Roger Federer a connu un début de saison phénoménal quand..."

Stefanos Tsitsipas, 5e tête de série, était à deux points de la défaite face à l’Américain Jack Sock, mais a finalement pu se qualifier pour le 3e tour de l'Open BNP Paribas, samedi soir.

Sock, qui a frappé 28 gagnants en coup droit a pu entrevoir sa première victoire sur un joueur du Top 10 depuis 2017, puisqu’il avait l’occasion de plier le match en servant à 5-4 lors du troisième set.

Mais, du fait du manque de grands matchs peut-être, l’Américain est allé au tie-break avec le Grec, il a commis deux fautes directes pour laisser Tsitsipas prendre la victoire. Le joueur grec a donc clôturé la rencontre sur le score de 7-6 (5), 3-6, 7-6(5).

"C'était une folle bataille ; nous avons tous les deux tout laissé sur le court", a expliqué Stefanos Tsitsipas. "Jack a très bien joué à certains moments, mais j'ai finalement réussi à tirer le meilleur parti de mon jeu.

J'ai montré que je pouvais déployer un tennis agressif et rester calme en même temps" Au tour suivant, le Grec Tsitsipas a rencontré un autre Américain, Jenson Brooksby, qui a avait auparavant remporté une victoire retentissante de 6-0, 6-3 sur la médaillée d'argent olympique Karen Khachanov.

Brooksby a également battu Tsitsipas en 3 sets. L'ancien No. 1 mondial et commentateur de Tennis Channel, Jim Courier, avait commenté la forme de Brooksby avant son match contre Tsitsipas. Il disait déjà que le jeune américain de 21 ans était certainement le favori de la rencontre.

Federer a stupéfié le monde en 2017

Le directeur du tournoi d'Indian Wells, Tommy Haas, a récemment comparé le retour de Rafael Nadal en 2022 à celui effectué par Roger Federer en 2017.

L’ancien pro allemand pense que l'incroyable début de saison Nadal rappelle la forme sensationnelle que possédait Federer dès le début de l’année 2017. "Ouais, c'est vraiment, vraiment incroyable", a déclaré Tommy Haas.

"J'ai eu la chance de dîner avec lui (Rafael Nadal) l'autre soir, alors j’en ai su un peu plus sur son début de saison. Cela me rappelle un peu, vous savez, lorsque Roger a été blessé pendant environ 6, 7 mois et qu'il a fait son retour en 2017 et en quelque sorte, il a eu un début de saison phénoménal en remportant l’Open d’Australie. Il est venu ici et à Miami pour gagner, et ensuite pour gagner à Wimbledon."