Roger Federer :"C'est dur de désigner le GOAT"


by   |  LECTURES 1433
Roger Federer :"C'est dur de désigner le GOAT"

En marge du tournoi d'Indian Wells, où il s'est incliné devant Dominc Thiem en finale, Roger Federer a été interrogé sur le débat autour du GOAT et sur le joueur qui incarnerait, d'après lui, le meilleur joueur de l’histoire.

Le Suisse a rétorqué qu’on a tout simplement du mal à choisir un joueur : " C’est une question à laquelle il m'est très difficile de répondre", a avoué Roger," Je ne pense pas que Ken Roswall pensait à combien de tournois du grand chelem il aurait remporter durant sa carrière !

Aujourd’hui on ne parle que de palmarès et je crois que dans l'avenir on se souviendra des joueurs en fonction de leurs titres et non pas de leur jeu". Roger a continué : "Dans 30 ans, les joueurs chercheront encore plus de trophées et de records, bien plus que moi ou Sampras par exemple !

Le jeu évolue beaucoup en fonction des époques, alors oui, dans l’absolu il sera peut être possible de designer un joueur par génération, mais en fin de compte ça ne restera qu’un débat superficiel".

Le natif de Bâle a ajouté:" On ne peut vraiment pas répondre objectivement à cette question, des fois un joueur a de la chance d’être le plus jeune à gagner un grand chelem et des fois d’être le plus vieux a remporter un titre, quelle est la plus grande prouesse entre les deux ? On ne peut vraiment pas le savoir.

Des fois encore c’est aussi une question de malchance, une blessure ou un accident en plein milieu d’une carrière ou d’une saison. Peut-être que le joueur en question allait faire des miracles, ça aussi on ne peut pas le savoir".

"Ce qui est sûr, c’est que n’importe quel joueur qui fait parler de lui, devrait se sentir extraordinairement fier de son parcours ! " a conclu le 5e mondial.