Roger Federer: "Je me sens chanceux d'avoir pu jouer contre Pete Sampras".



by   |  LECTURES 1513

Roger Federer: "Je me sens chanceux d'avoir pu jouer contre Pete Sampras".

Le 2 juillet 2001, le futur roi de Wimbledon Roger Federer a battu le septuple champion Pete Sampras 7-6(7), 5-7, 6-4, 6-7(2), 7-5 en trois heures et 41 minutes dans un quatrième tour mémorable ! C'était le premier et le seul match entre deux géants du tennis, et ils en ont fait un match remarquable, avec un tennis offensif sur gazon qui nous manquera souvent sur les courts sacrés de Wimbledon dans les années à venir.

À 19 ans et dix mois, Federer est la star montante, qui se dirige vers le All England Club après son premier quart de finale de Majeur à Paris. Sampras est toujours dangereux sur le gazon, même s'il ne joue pas très bien cette saison-là, et court après un cinquième titre consécutif et un huitième Wimbledon au total.

Mais ce jour-là, il s'est incliné avant les quarts de finale pour la première fois depuis 1991 et n'a disputé qu'un seul autre match à Wimbledon un an plus tard. Pete comptait 31 victoires consécutives à Wimbledon et 56 sur les 57 dernières rencontres avant que Roger ne mette fin à cette série, arrivant à Wimbledon sans aucune victoire en deux voyages à Londres et devenant le premier joueur à triompher de Pete en cinq sets dans la cathédrale du tennis !


Federer a gagné dix points de plus que Sampras, repoussant neuf des onze occasions de break et réalisant quatre breaks sur quatorze opportunités pour franchir la ligne d'arrivée et s'imposer dans les derniers instants du set décisif.

Roger Federer a battu Pete Sampras à Wimbledon 2001.

Ils ont frappé 174 services gagnants en 370 points au total (89 pour Roger, 85 pour Pete), avec 47% des coups initiaux ne voyant pas la balle retournée !

En outre, 325 échanges se sont terminés dans la gamme la plus courte, jusqu'à quatre coups, où le Suisse avait un avantage de 170 à 155, ce qui lui a permis de triompher dans ce domaine et de pratiquer un meilleur tennis dans les moments décisifs.

En parlant de cet affrontement avant l'US Open deux ans plus tard, Federer a déclaré qu'il se sentait chanceux d'avoir la possibilité de jouer contre Pete au moins une fois. Se souvenant de cette victoire palpitante, Federer a exprimé ses sentiments à l'égard de l'Américain qui ne concourait plus, respectant sa décision de prendre sa retraite après une carrière incroyable.

"Je suis venu ici pour la première fois en 1998 ; New York est une ville intimidante, avec les gratte-ciel et tout le reste. C'est une ville animée, et il n'est pas facile de se détendre si l'on ne reste pas dans sa chambre.

Je me sens beaucoup plus détendu après avoir gagné Wimbledon. Ce n'était pas facile de gérer la pression dans les tournois majeurs avant cela, et je n'ai plus rien à prouver."

"Après un grand titre, il faut toujours se fixer de nouveaux objectifs. Mon prochain objectif est de devenir numéro 1 mondial et de gagner d'autres titres d'ici la fin de l'année, en commençant par l'US Open.

Je suis motivé pour réaliser de bonnes performances lors de ces événements. Il y a trois, quatre ou cinq favoris pour le titre. Mais il faut attendre le quart de finale pour en parler ; le champ est très ouvert.

J'ai la chance d'avoir joué une fois contre Pete Sampras. J'étais toujours impatient d'avoir cette chance. Ce fut un grand choc lorsque je l'ai battu à Wimbledon, mais plus maintenant, car il ne joue plus depuis plus d'un an.

C'est dommage qu'il parte, mais c'est sa décision et nous devons la respecter", a déclaré Roger Federer.