Roger Federer : "C'est ce qui m'a vraiment motivé"

Les objectifs de Federer au tennis se sont développés avec le temps.

by Shyrem
SHARE
Roger Federer : "C'est ce qui m'a vraiment motivé"

Roger Federer a été longtemps absent du circuit au cours des deux dernières années. L’ancien numéro 1 mondial a voulu se défaire d’une gêne au niveau de son genou droit en subissant des interventions chirurgicales, ce qui a réduit au minimum ses apparitions sur le court.

En fait, le Suisse n'a disputé que 13 matchs officiels en 2021, avec un bilan de 9 victoires et 4 défaites. Le natif de Bâle de 40 ans a atteint les quarts de finale à Wimbledon, où il a été clairement battu par Hubert Hurkacz sur le court central.

Le Polonais a d’ailleurs eu la satisfaction de s’offrir un bagel sur le 20 fois champion du Grand Chelem dans le troisième set. Quelques semaines après Wimbledon, Roger a annoncé qu’il avait subi une rechute de son genou et qu’il devait être opéré pour la troisième fois en 18 mois.

Federer espère revenir à l’action cet été, mais sa présence à Wimbledon 2022 reste encore incertaine. En attendant, le champion suisse a dû dire au revoir au Top 10 pour la première fois depuis 2017.

Dans une récente interview avec le Crédit Suisse, Roger a révélé comment son quotidien avait changé au cours des deux dernières années.

Les objectifs de Federer se sont développés avec le temps

"Ces dernières années m’ont définitivement montré comment cela pouvait être, comment gérer un style de vie moins mouvementé...", a déclaré Roger Federer.

"Je me réveille plus tôt que jamais parce que mon corps n’a pas besoin d'autant de repos qu’avant. En fait, j’ai plus de temps libre quand je me réveille à 7 heures du matin. Je veux rester curieux et vraiment apprendre, vous savez...

juste travailler dur, mais toujours en appréciant le processus." Au cours de l'interview, on a également demandé à Roger Federer s'il avait déjà ressenti qu'il était destiné de plus grandes choses dès ses premières années au tennis.

En réponse, le Suisse a révélé qu'il avait eu une éducation très normale dans son enfance et que ses objectifs et ses aspirations ne se sont développés qu’avec le temps.

"Je viens d'un milieu vraiment normal ici, le sport a toujours été l'une de mes activités préférées en plus d'aller à l'école. Mais bien sûr, au fil du temps, vous réajustez vos objectifs, et cela a été de passer du top 100 au top 50, puis le top 10, jusqu'au jour, espérons-le, on atteint le rang de numéro 1 mondial, puis il s’agira de défendre son titre à Wimbledon et de rester numéro 1 mondial...

c'est étrange comme les choses ont changé, vous savez ?", a-t-il ajouté. "Je me souviens du garçon que j'étais et qui voulait toujours être si génial, juste un jeune garçon qui avait un rêve. Je voulais juste garder cet état d'esprit frais… c'est ce qui m'a vraiment motivé."

Roger Federer
SHARE