Souvenir de Roger Federer: "J'aurais dû vaincre David Nalbandian"



by   |  LECTURES 8396

Souvenir de Roger Federer: "J'aurais dû vaincre David Nalbandian"

Roger Federer est devenu l'un des meilleurs joueurs du monde en 2002, remportant son premier trophée Masters 1000 à Hambourg en mai et se classant parmi les 10 premiers le lendemain. Le jeune n'a cependant pas pu garder cette forme trop longtemps, subissant des défaites précoces à Roland Garros et à Wimbledon et perdant six des neuf rencontres avant l'US Open, où il s'est qualifié pour le quatrième tour.

Se battant pour une place en Masters Cup pour la première fois, Federer a embrassé une séquence solide en salle, remportant le titre à Vienne, atteignant les quarts de finale à Madrid et la demi-finale à domicile à Bâle.

Tentant de se qualifier pour le match pour le titre dans sa ville natale pour la troisième année consécutive, Federer a subi une défaite serrée avec un score de 6-7, 7-5, 6-3 contre David Nalbandian en deux heures et 13 minutes.

Le favori à domicile a surmonté un déficit de 5-3 lors du premier jeu et a eu un avantage de break dans le deuxième et troisième, pour se retrouver du côté des perdants. Roger s'est retrouvé à la Masters Cup à Shanghai et a remporté trois victoires dans le tournoi à la ronde pour se retrouver en demi-finale et terminer la saison sur une bonne note.

L'année 2003 n'a pas si bien commencé, car le Suisse a dû faire face à une blessure à la jambe à Doha et à Sydney en raison d'inquiétudes avant le premier Majeur de la saison à Melbourne.

Là, Roger a battu Flavio Saretta et Lars Burgsmuller en deux sets pour passer aux 32 derniers, où le Suédois Andreas Vinciguerra s'est incliné 6-3, 6-4, 6-2 en une heure et 36 minutes.

Roger Federer à l’Open d’Australie :

Roger Federer a affronté David Nalbandian à l'Open d'Australie 2003.

Federer a perdu 17 points en 14 matchs de service, a subi un break et a maintenu la pression de l'autre côté pour gagner cinq breaks qui l'ont ramené à la maison en un rien de temps. Ainsi, le Suisse a établi les 16 derniers duel contre David Nalbandian, essayant de le battre pour la première fois dans des matchs professionnels.

"Mon prochain rival est David Nalbandian. J'ai perdu contre lui à Bâle et à Monte-Carlo et j'ai remporté une victoire en demi-finale de l'Orange Bowl Junior en 1998. Cette défaite à Bâle a été difficile pour moi ; J'aurais dû le gagner et j'ai hâte de me venger ici à Melbourne.

Ce ne sera pas facile, cependant; il a un grand revers et retour ; son jeu complet est à un niveau élevé. Il est plus agressif que la plupart des Argentins et je devrai faire attention", a déclaré Roger Federer.